Magazine Culture

Casanova

Par Ostinato
Casanova Casanova Casanova jeune.
Le Ministère de La Culture a annoncé que la Bibliothèque Nationale de France a acquis le manuscrit original des Mémoires de Casanova " Histoire de Ma Vie jusqu'à l'an 1797 "
http://www.bnf.fr/Satellite?blobcol=urldata&blobheader=application%2Fpdf&blobheadername1=Content-Disposition&blobheadername2=MDT-Type&blobheadervalue1=inline%3B+filename%3Dcp_casanova.pdf&blobheadervalue2=abinary%3B+charset%3DUTF-8&blobkey=id&blobtable=MungoBlobs&blobwhere=1223999921659&ssbinary=true
. D'apprendre la nouvelle j'ai débouché une bouteille.
il y a infiniment de clichés qui se sont accumulé sur la figure de Casanova. On ne devient pas un mythe sans en payer le prix en ambiguités et malentendus..
Casanova c'est l'homme aux milles histoires et autant de visages. Il fut d'abord le vénitien bâtard qui s'est élevé aux hasard. Il fut le jeune abbé plein de séduction, le dilletante, le détrousseur de jeunes filles, l'escroc
de génie,  le diplomate, l'espion, le banquier, l'homme qui s'est évadé de la prison des plombs de Venise. Le récit de cette évasion mérite de figurer dans une anthologie. C'est ausi dans toutes ces aventures amoureuses l'homme sans morale saisissant toutes les opportunités pour satisfaire son bon plaisir.
Casanova compose aussi le carnet mondain de son époque, le Pape, l'abbé de Bernis, Voltaire, Crébillon Louis XV, le Prince De Ligne et tant d'autres. Il est à tu et et toi avec les princes comme avec les cantonnières. Ses mémoires est l'un des témoignages les plus instructifs sur la société de son époque. Il fait partie de cette faune avec Saint Germain, Cagliostro, Beaumarchais, le Chevalière D'Eon....de roturier ou de nobliaux cherchant à se frayer une place dans la société aristocratique. Ils sont près pour cela à emprunter tous les masques contre ceux qui ne se sont donnés " que la peine de naitre" disait Figaro.
Face à cette aristocratie il  s'anoblit lui même comme Chevalier De Seingalt et n'hésite pas à se prétendre magicien pour  escroquer Madame D'Urfé . Il parvient à la faire participer à une cérémonie censée lui assurer son immortalité. La scène montre mieux que bien des philosophes comment cette aristocratie est dévorée par l'oisiveté et capable de se prêter à tous les ridicules.
Casanova parviendra aussi à inventer la loterie nationale en france, voyager partout en europe et finir sa vie comme un bibliothécaire à Dux en Autriche.
il laisse plus de 3000 pages de mémoires, sources inépuisables de découvertes et d'émerveillements.Elles sont écrites en Français et c'est là l'un des chefs d'oeuvres de la littérature en langue française.

Les aventures de son manuscrit sont aussi un roman . A la fin de sa vie il a confié le manuscrit à son neveu qui les a transmis à l'éditeur Brockhaus de Leipzig. L'édition en France fut remaniée par Mr Laforgue qui s'est chargé
de censurer tous les passages ayant trait au corporel . C'est ici que l'on s'apercoit que Casanova n'avait aucun tabou sur son corps, il couche avec toutes les femmes qui se présentent, attrapent régulièrement des chaudes pisses et n'en éprouve aucune honte. Ses mémoires soulevèrent les mêmes obstacles que  Madame Bovary de flaubert ou Les fleurs Du Mal de Baudelaire.
En france ce n'est qu'en 1960 que l'édition originale fut disponible. Elle se trouve aujourd'hui éditée par Bouquins ( éditions de 1993 en trois tomes avec des extraits de son roman l'icosaméron, quelques autres textes et un appareillage critique qui impose le respect ).

Casanova
Avec tout le reste que l'on peut avoir pour La Pléiade, leur édition vaut surtout comme témoignage de l'histoire des censures.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ostinato 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines