Magazine Culture

Présence hollandaise au Brésil

Publié le 22 février 2010 par Timbredujura
The Dutch presence in Brazil
J'ai décidément des problèmes avec les services douaniers !
Après une lettre récente du Vatican ouverte par la douane française, c'est cette fois une lettre du Brésil qui a été ouverte par les services douaniers de ce pays (voir bande autocollante sur la partie gauche)...
Merci beaucoup Marcelo pour cette nouvelle splendide lettre recommandée postée le 26 janvier 2010 de São Paulo :-)
Le bloc-feuillet composé de 6 timbres, émis le 4 août 2009, célèbre les relations diplomatiques entre le Brésil et les Pays-Bas, avec un focus sur la présence hollandaise dans le nord-est du Brésil au 17ème siècle.
A noter que cette série "Relations diplomatiques" avec les Pays-Bas n'avait pas été planifiée à l'origine par la poste brésilienne parmi les 11 émissions de l'année 2009. Cinq séries sont à nouveau prévues en 2010, dont 3 concernent les relations avec des pays africains, 1 avec l'Italie (Amerigo Vespucci) et 1 avec la Syrie (initialement prévue en 2009).
I definitely have problems with customs !
After a recent letter from the Vatican City opened by the French customs, this is this time a cover from Brazil which was opened by customs services of this country (see adhesive tape below on the left)...
Thank you very much Marcelo for this beautiful new registered letter posted on January 26, 2010 from São Paulo :-)
The souvenir sheet consisting of six stamps, issued on August 4, 2009, celebrates the diplomatic relations between Brazil and the Netherlands, with a focus on the Dutch presence in Northeastern Brazil in the 17th century.
Note that this "Diplomatic relations" set with the Netherlands had not initialy been planned by the Brazilian Post among the 11 issues of 2009. Five new series are scheduled in 2010, including three concerning relations with African countries, one with Italy (Amerigo Vespucci) and one with Syria (originally scheduled in 2009).

Présence hollandaise au BrésilA noter ci-dessus les oblitérations "1er jour" de Recife (capitale de l'état de Pernambouc) mais aussi l'intéressant timbre à date de La Haye ("Haia" en portugais) aux Pays-Bas !
Les marges de ce bloc reproduisent un plan ancien de la capitainerie de Pernambouc, cette région du nord-est du Brésil où la compagnie néerlandaise des Indes occidentales du gouverneur général Jean-Maurice de Nassau-Siegen (1604-1679) s'installera entre 1630 et 1654 après en avoir chasser les portugais.
Surnommé "le Brésilien", Nassau-Siegen fonda la ville de Mauritsstad (qui deviendra Recife par la suite), fit bâtir entre 1637 et 1644 le splendide palais de Friburgo et son jardin botanique (le 1er de ce type au Brésil), réunit une sorte de parlement, stimula la production de sucre et protégea la région contre les envahisseurs.
Il fit venir également de grands peintres flamands comme Pieter Nason ou Frans Post à qui l'on doit les oeuvres reproduites ci-dessus représentant Nassau-Siegen, le navire Zutphen (l'un des 67 bateaux ayant permis aux hollandais de prendre possession de Pernambouc en 1630) et le palais de Friburgo, aujourd'hui disparu.
Les 3 autres timbres montrent des vues du palais de Campo das Princesas (l'actuel siège du gouvernement de l'état de Pernambouc), la rue Aurora à Recife (et ses maisons à terrasses typiques du 19ème siècle) et des objets archéologiques (pipes) trouvés lors de fouilles à Fort Orange, une forteresse construite en 1631 à Itamaraca (60 km au nord de Recife).
Malgré une courte présence au Brésil, l'influence hollandaise a laissé des traces exceptionnelles dans les domaines de l'urbanisme, de la culture et de l'architecture. C'est ce qu'à voulu rappeler cet intéressant bloc-feuillet brésilien :-)
It's worth noting above the FDC cancellations of Recife (capital of the State of Pernambuco) but also the interesting postmark of The Hague ("Haia" in Portuguese) in the Netherlands !
The margins of this sheet reproduce an ancient plan of the captaincy of Pernambuco, this region of Northeastern Brazil where the Dutch West India Company of the Governor General John Maurice of Nassau-Siegen (1604-1679) settled from 1630 to 1654 after having chased the Portuguese.
Nicknamed "The Brazilian", Nassau-Siegen founded the city of Mauritsstad (that will become Recife lately), built between 1637 and 1644 the splendid Friburgo Palace and its botanical garden (the first of its kind in Brazil), introduced a parliament, stimulated the production of sugar and protected the area against invaders.
He also asked many great Flemish painters like Pieter Nason or Frans Post to come in Brazil. They are the painters of the works reproduced above depicting Nassau-Siegen, the flagship Zutphen (one of the 67 boats that allowed Holland to take possession of Pernambuco in 1630) and the Friburgo Palace, today disappeared.

The three other stamps feature actual views of the Campo das Princesas Palace (the current seat of the government of the state of Pernambuco), the Aurora street in Recife (and its typical terraced houses dating from 19th century) and archaeological objects (pipes) excavated at Fort Orange, a fortress built by the Dutch in 1631 at Itamaraca (60 km north of Recife).
Despite a brief presence in Brazil, Holland's influence has been important in the areas of planning, culture and architecture. This is what this interesting Brazilian sheet wanted to remind us :-)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Timbredujura 63 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines