Magazine Focus Emploi

Le point de crise abaissé

Publié le 22 février 2010 par Photogestion @photogestion

L’Ipad, convergence et facilitation des comportements


détermination du pint de crise

La commercialisation de l’iPad, amène à développer la notion de point de crise. Le concept de services convergents  semble avoir intégré plus que jamais l’influence du rapport effort / satisfaction sur le comportement de l’utilisateur.

Le point de crise matérialiserait la limite supérieure tolérable pour acquérir la chose désirée; l’obtention induisant le plaisir et la satisfaction; au delà, il y aurait abandon.

Par exemple, le rapport plaisir d’aller au cinéma voir le dernier Harry Potter et faire l’effort de s’habiller pour sortir, ou le plaisir encore d’entreprendre un voyage en moto avec la contrainte du froid et de la fatigue qui se fera sentir à l’arrivée. Enfin, on parle de l’effort nécessaire pour utiliser un ordinateur et rédiger un courrier -surtout si vous utilisez Word-, pour lire une séquence musicale ou visionner un film. Là, nous sommes en pleine actualité.

On peut formaliser un rapport effort/satisfaction variant selon l’évolution des techniques, le potentiel du demandeur et sa capacité à évoluer. On désire, on cherche et l’on atteint son but plus ou moins facilement.

Depuis trente ans, les constructeurs et éditeurs ont demandé à l’usager de se former à la maîtrise des outils, seulement il reste en France encore 50% de foyers non informatisés, alors on se met définitivement au niveau de son besoin de simplicité.

Nous quittons l’ère de l’effort techniciste, pour aborder pleinement celle de la consommation facile. Cette transition permettra la réduction jusqu’à l’infime de la zone délicate à franchir pour satisfaire sa quête. La chose n’est certes pas nouvelle, mais à la convergence des services, vient s’ajouter celle de la performance des outils pour rendre enfin possible une véritable attitude consumériste : l’usager cherche ce qu’il désire et achète ce qu’il voit. Une grande partie de la population simplement consommatrice sera satisfaite au détriment d’une minorité qui restera nostalgique des anciens outils d’accès ou de gestion de l’information.

L’objectif d’abaisser le niveau du point de crise semble en passe d’être atteint. La convergence des services en ligne et l’affinement des interfaces y participent et pour promouvoir l’ensemble, certains éditeurs proposent gratuitement des services complémentaires habituellement onéreux. Suites bureautiques, sites communautaires, annuaires et plans complètent l’offre d’un environnement gratuit pour accéder simplement à une offre finalement payante que sont les catalogues musicaux, audiovisuels et de jeux.

Pour que le plus grand nombre augment sa capacité de consommation, Apple a aboutit le premier à ce concept de convergence, en l’accompagnant d’une offre commerciale de contenus audiovisuels et multimédias. L’entreprise à la pomme sera bien entendu suivie par tous les éditeurs et dans peu de temps, nos comportements face à l’écran seront cette fois-ci naturels et très proches de celui du lecteur traditionnel devant un livre, nous vivrons avec lui, mais avec une différence notoire, nous dépendrons de lui.

v1.0


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Photogestion 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog