Magazine Environnement

Finistère : Conférence « Biogaz, de l’énergie en excédent »

Publié le 22 février 2010 par Erwan Pianezza

Finistère : Conférence « Biogaz,  de l’énergie en excédent »

La Bretagne sortira-t-elle de l’éternel (40 ans) problème d’une  production agricole dont le modèle intensif arrive aujourd’hui en bout de course ? La méthanisation est l’une des évolutions qui comment à faire ses preuves,  sans bouleverser les précaires équilibres économiques d’une région entièrement dédiée à la production de nourriture (lait, porc, volaille) . Le RIAC Breizh et la municipalité de Locronan (29) co-organisent une conférence le 25 février prochain sur le biogaz, intitulée   Biogaz : de l’énergie en excédent ! Elle sera animée par Dominique Rocaboy, éleveur de porc à Saint Gilles du Méné, président de Géotexia et cheville ouvrière de ce projet de territoire. Cette conférence s’adresse à tous les agriculteurs, élus et simples citoyens ; C’est un modèle de développement durable de territoire, réalisé en Bretagne, qui leur sera présenté et autour duquel ils pourront échanger de façon constructive.

La conférence aura lieu à Locronan (Finistère Sud), salle Ti Lokorn, 20h30 le jeudi 25 février

Produire de l’énergie en diminuant la pollution agricole, agro-alimentaire et collective, et ce, à l’échelle d’une simple communauté de communes : voilà le pari qui sera bientôt gagné à Saint-Gilles du Méné, près de Loudéac (22). A l’origine du projet, 35 d’agriculteurs réunis au sein d’une CUMA, créent Geotexia. Dans un an, en mai 2011, leur usine de méthanisation sortira de terre. Elle traitera 35.000 tonnes de lisier et 40.000 tonnes de co-produits issues d’entreprises locales dont l’abattoir de Collinée. Le biogaz alimentera deux moteurs de production d’électricité, vendue à EDF. La chaleur produite dessèchera la matière organique pour produire un compost solide commercialisable et un engrais liquide. L’eau traitée purifiée irriguera 13 hectares de saules autour de l’usine, qui eux-même alimenteront des chaudières à bois. Tout valoriser et ne rien rejeter tel est le principe adopté par les promoteurs du projet. Impliquée, la Communauté des communes prévoit des équipements photovoltaïques et un programme d’éolien participatif, ajoutant ainsi à l’autonomie énergétique du territoire.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Erwan Pianezza 53382 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte