Magazine High tech

"cross selling" ou "offres couplées" : comment France Telecom Orange regarde t il celles de SFR ?; qu'en dit la Ficome à l'initiative de l'avis rendu contre France Telecom ?,

Publié le 22 février 2010 par Telecoms

"cross selling" ou "offres couplées" : comment France Telecom Orange regarde t il celles de SFR ?; qu'en dit la Ficome à l'initiative de l'avis rendu contre France Telecom ?,

SFR et bougues telecom dans le collimateur de l'ARCEP sur le "cross selling" ou "offres couplees",

dès le deuxième jour après la creation du blog telecoms, le 26 novembre 2006, "ce" sujet" paraissait sans doute "digne d'interet"...,

mais au fait, dans ces operateurs telecoms cités, lequel a traité depuis l'ARCEP de "mollesse coupable " ?,

" L'article paru le 20/11/2006 dans La Tribune nous informe que « le Conseil appelle à une "mise en place effective de la séparation comptable imposée à France Télécom" par l'Arcep »,

> sauf erreur, le Conseil n’avait il pas déjà rendu un avis similaire dès le 28 Octobre 2004 ? On le retrouvait résumé ainsi sur le site institutionnel du Conseil « 28 octobre 2004 : Intégration de Cofratel dans France Télécom. Saisi d'une demande d'avis de la FICOME, le Conseil préconise une séparation des comptes et des informations »,

Cet avis portait sur les activités d’opérateur d’accès (les conditions de raccordement au réseau), d’opérateur de services de communications (les prix des services associés aux pabx) et d’intégrateur (prix, installations des matériels),

Le Conseil, suite à la saisine de la Ficome, craignait alors que France Télécom n'utilise sa position dominante sur la boucle locale et sur les marchés des services téléphoniques pour concurrencer les installateurs téléphoniques sur les activités en « aval du raccordement au réseau », à  savoir, les activités d'installation-intégration,

> à la lecture de cet article, il « semblerait » donc qu’à ce jour, l’avis rendu le 28 Octobre 2004 ne soit pas « totalement » appliqué : cet opérateur pouvait à l’époque être tenté, en contrôlant le marché amont des solutions de télécommunications, d'orienter à son avantage le marché aval des services,

Qu’est il advenu de cet avis et de son application ?

Quid du contrôle par un opérateur dénoncé fin octobre 2004?

Quelles actions ont été mises en œuvre par les différents acteurs cités dans cet article pour représenter les "intérêts" des installateurs téléphoniques ?,

L’émergence des « offres couplées » de l’opérateur historique et des différents opérateurs alternatifs (via leurs box entre autre) ne rend elle pas l’avis de 2004 légèrement obsolète ou à défaut, ne devrait il pas lui aussi être appliqué à l’ensemble des opérateurs ?,

> car ceux-ci opèrent désormais les « offres couplées » reprochées à l’opérateur historique au mois d’octobre 2004 : opérateur d’accès + opérateur de services de communication + activité d’intégrateur….".

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Telecoms 81 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines