Magazine Culture

Voici Lou, Marie-Aude Murail

Par Mango
Voici Lou, Marie-Aude MurailVoici Lou  ou les grandes étapes de la vie d’une petite fille qui devient femme.
Voici Lou, la petite fille parfaite qui ne s’aime pas parce qu’elle ne se sent pas aimée par sa mère !
Voici Lou, l’adolescente modèle  mais solitaire .
Voici Louqui entre en Khâgne et qui se demande pourquoi Jean l’aime, «elle qui refuse d’être quelqu’un pour quelqu’un »
« En son centre, au centre d’elle-même,  rien n’est ému, rien ne s’émeut. Ni pitié, ni sympathie. L’atonie. »
Voici Lou qui cherche  un homme pour  quitter sa mère
« Où est celui qui plongerait Lou dans l’oubli d’elle-même ?  Où est le magicien?"
Voici enfin Simon, le fiancé. Ils n’ont que dix-huit ans et la mère de Lou s’occupe de tout.
« Lou est sous le regard de maman comme on est sous le regard de Dieu.
 Il voit tout, il sait tout, il est partout ! » 
La mère est une ogresse pour sa fille. Elle décide de tout !
Lou, elle,  se sent toujours étrangère à sa vie. Qui se déroule sans étapes intermédiaires,  rien que les grands  chapitres  habituels: l’enfant,  l’étudiante,  la fiancée,  l’épouse,  la mère.
 Vue de l’extérieur,  c’est une femme heureuse  qui  a passé avec succès tous les  échelons de la vie d’une femme moderne mais en réalité,  tout n’est qu’apparence ! Tout est faux ! Elle a tout raté ! Elle  vit depuis toujours dans le mensonge. Celui de sa mère  qui ne lui parle jamais des choses essentielles de la vie si bien qu' être adulte,  pour Lou,  ne consiste qu’à se dénuder, tout simplement !
Ratage total de son mariage par ignorance des deux jeunes mariés.
« Ce sont deux infirmes qu’ils ont mariés… Est-il besoin d’expliquer comment on peut être étranger dans sa propre vie ? Lou et Simon sont tellement semblables qu’ils ne peuvent pas se porter secours. »
Restent les livres et les rêves !
La vie continue cependant et voici l’enfant qui s’annonce. Lou n’est plus qu’attente!
L’enfant comme trait d’union !
Mais Lou vit toujours scindée : sa tête dans les livres, son corps vaquant à de simples besoins. Elle prépare l’agrégation. Quand elle est fatiguée : elle mange et grossit. C’est tragique ! Puis, comme dans les mauvais romans,  son mari la trompe avec sa meilleure amie
Alors elle découvre et apprend la haine qui lui révèle enfin la vérité sur sa vie passée : son père qui boit, sa sœur qu’il faut aimer,  le cordon ombilical autour du cou.  Tout ce qui était caché. jusqu’alors!
Survient un drame qui rapproche  mère et  fille
Et voici lou  qui devient Louise, enfin !
Voici Lou ou de la difficulté de devenir adulte quand on est une femme! 
Voici Lou,  libérée et seule, seule mais libérée ! 
Suite de clichés, ce second roman de Marie-Aude Murail ? En réalité, il se lit  avec beaucoup de plaisir ! 
Inconditionnelle de cette romancière, serais-je partiale et aveugle à toutes les faiblesses de cette œuvre de jeunesse ? Possible ! Il n’empêche que j’ai aimé le lire et je remercie Canel de me l’avoir prêté, ce livre presque introuvable désormais !  
Valérie de Val aime les livres aussi l’a  aimé ! 
Voici Lou ,  Marie-Aude Murail, (Pierre Marcel Favre, 1986, 127 p)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mango 1361 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines