Magazine Culture

Balimurphy

Publié le 23 février 2010 par Lordsofrock @LORDS_OF_ROCK
Le violon sans doute, oui ca doit être ce violon lyrique qui fait que dès le départ on pense à Louise Attaque. Puis le chant, quelque part entre Raphael et Benabar, quelque part dans la mouvance de cette nouvelle chanson française. Organique la musique de Balimurphy l'est sans aucun doute avec ses orchestrations un peu western trépidant sur lesquelles le violon virevolte dans les pas de ses lointains cousins bregoviciens et leurs acolytes cuivres (J’hésite). Louise désire ? Noire attaque ? Un peu de tout cela derrière ces histoires de rupture, de questionnement sur les vies que l'on mène, d'introspection et de petites tranches de vie; insomnies et doutes nocturnes. Quand le ton s'apaise (Minuit) et que vient jouer un accordéon lointain épaulé, toujours, par de mélancoliques cordes, on se reprend à songer a un Raphael désabusé et, point d'orgue sans nul doute, le morceau décolle, attire par la lumière au bout du long tunnel de la vie, mais bien vite la réalité pesante reprend le dessus.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lordsofrock 14222 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog