Magazine Culture

Binet s'interroge sur l'écriture de faits historiques dans HHhH

Par Actualitté
Laurent Binet, agrégé de lettres et professeur de français depuis une dizaine d'années vient de signer à 37 ans un premier roman assez surprenant. L'Histoire avec un grand « H » y rencontre l'histoire avec un petit « », la fiction s'y frotte à la réalité, les destins se croisent, la vie de l'auteur est intégrée dans le livre et le livre intègre la vie de l'auteur.
Binet s'interroge sur l'écriture de faits historiques dans HHhHCe roman c'est HHhH (encore une histoire de grands et petits « h »), et derrière ce titre il faut comprendre le surnom donné à Reinhard Heydrich, « Himmlers Hirn heisst Heydrich » (« Le cerveau d'Himmler s'appelle Heydrich »), indique l'AFP. Il sera donc question de ce personnage du IIIe Reich que l'on dit être le plus féroce, plus féroce encore que Himmler son chef. On lui avait donné entre autres le surnom de « Boucher de Prague ».
HHhH c'est aussi l'histoire d'une opération menée depuis Londres par le gouvernement tchécoslovaque pour assassiner cet homme. Une opération qui reposait sur deux hommes Gabcik et Kubis. Au delà de cette page d'Histoire, c'est aussi l'interrogation de l'auteur sur la manière de raconter les faits du passé dans une forme romanesque. Il n'a pas inventé de faits mais les détails de la vie quotidienne ont leur importance et les détails ne sont pas connus.
Enfin, dans HHhH l'auteur laisse entrevoir des pans de sa vie qui permettent de comprendre à quel point le livre est présent et faisant cela il laisse aussi sa vie s'immiscer dans son ouvrage. HHhH est déjà disponible chez Grasset.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines