Magazine Beauté

D’où viennent les cheveux des extensions naturelles ?

Publié le 23 février 2010 par Axelblog

C’est maintenant bien connu, les extensions naturelles que beaucoup d’occidentales portent proviennent d’Inde, de Chine, de Russie, etc. Mais dans quelles conditions les cheveux utilisés sont-ils prélevés et pourquoi les cheveux de ces populations servent aux extensions capillaires que l’on s’arrache en Europe et aux États-Unis depuis quelques années ? Le Blog Coiffure tente de vous répondre…

Le cheveu indien, la star des extensions !

Les extensions de cheveux utilisées chez votre coiffeur viennent de loin...
Les cheveux des Indiennes sont les plus prisés dans le monde de la beauté notamment pour leur qualité et leur résistance à l’eau (similaire aux cheveux Européens à 80%). En Inde, la région la plus concernée par la vente de cheveux est le Sud, et plus précisément dans le temple de Tipuari, considérée comme la « Mecque » des hindous et qui accueille chaque jour des dizaines de milliers de pèlerins venus faire des offrandes au dieu Vishnou afin d’exaucer leurs vœux. Les plus riches offrent des bijoux et de l’argent tandis que les plus pauvres offrent ce qu’ils ont de plus précieux : leurs cheveux !

C’est ainsi que chaque jour, 10 000 femmes indiennes font la queue devant les barbiers du temple pour se faire raser la tête ce qui représente plus d’une tonne de cheveux par semaine ! Les religieux stockent et revendent ensuite les cheveux à des grossistes spécialisés qui approvisionneront les plus grandes marques de la beauté.

Dans cette région, la vente de cheveux rapporte des centaines de millions d’euros par an aux religieux qui les réinvestissent dans la construction d’écoles, d’hôpitaux et d’orphelinats… Généreux ! Mais ce n’est pas le cas de toutes les régions du monde malheureusement…

D’autres origines…

Le reste de l’Asie fournit également la matière première de ces extensions et notamment les Vietnamiennes dont le cheveu est fort épais, trop parfois ce qui oblige les usines de traitement des cheveux à tremper ces derniers dans des bains d’acide pour leur faire perdre de la masse et permettre aux Occidentales de les porter, mais ce procédé les fragilise et peut les rendre cassant au fur et à mesure des brushings et shampooings.

La Russie, la Roumanie et la Bulgarie fournissent aussi des cheveux humains pour les extensions naturelles, mais les coiffeurs sont plus réticents quant aux cheveux provenant de ces pays car ils sont trop fins et plus souvent traités chimiquement que ceux des indiennes, de plus, dans certaines régions de Russie, il arrive que ces cheveux ne soient pas offerts de plein gré par leur propriétaires qui se trouvent parfois en prison ou en détention…

Une fois les cheveux achetés par les multinationales de la beauté, ils sont envoyés vers les usines de dépigmentation où ils seront traités de 4 à 6 semaines afin d’être recolorés pour séduire les clientes Européennes et Américaines.

Un business international souvent respectueux, parfois non. Et vous qu’en pensez vous ? J’attends vos commentaires…

A bientôt, Axel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Axelblog 2897 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog