Magazine Culture

Brice et sa pute

Par Sijetaisdeboutsurmatete
Brice et sa puteDe l’histoire de ce couple punk, l’on sait juste que, " un jour, Brice a rencontré sa pute" et que "en 2007, ils décident ensemble de monter un groupe".
C’est donc trois ans plus tard que Brice et sa pute invitent des musiciens amis pour fêter la sortie de leur DVD au Marché Gare du quartier Perrache à Lyon : dans l’ordre les Magic Chicken Burn (les mieux déguisés) ; Le Réparateur (le plus punk) ; Les 2 Moizelles de la Chorale Municipale de St Benêt la Chipotte (les plus drôles et peut-être les plus punk) et Monsieur Barthélémy (le plus sérieux et le moins drôle) sont montés sur scène et ont ponctué leur répertoire d’une reprise à leur sauce de Brice et sa pute.

Puis c’est au tour du duo punk lyonnais de préparer leur apparition. Les deux définissent leur musique comme « Minimalist punk à palette » : une cage, une palette et de la tôle… Brice s’enferme et sera seul responsable de la partie instrumentale : une basse comme une guitare et un carré de tôle suffisent quand l’énergie, la drôlerie et la noirceur sont là. Et c’est donc la pute sur des talons haut perchés et des jarretelles qui débordent qui chante, parfois sous la menace de son mac (Supervice), et parfois le menant dans un enthousiasme candide par la cravate (C'est le soleil). Au fur et à mesure que le spectacle avance, Brice nous dévoile les porte-jarretelles que lui aussi porte et que son vulgaire maquillage laissait déjà deviner.



Un bluffant Ave Maria clôt le spectacle. On croit d’abord à une plaisanterie en forme de play-back mais c’est bien la chanteuse qui prie après avoir chanté « Brioche dorée » qui a vu mourir le Vicomte après une nuit d’orgie : « Je viens de me rendre compte/ C’était hier soir/ Avec le vicomte/ On n’a fait que boire /(…) Il en est mort / ça fait partie des déboires ». Il ne reste plus qu’à prier, nous, que le sordide couple sorte du cercle lyonnais et du quartier mal famé (mais qui leur va si bien !) de Perrache, leur nom est la promesse de si belles chansons !

Le DVD : "Brice et sa pute te regarde" (Live et Clips) 8€ ; EP 7 titres, 5 €. En vente après les concerts ou sur demande (vpc.duretdoux@gmail.com). Pour connaître les dates et pour d'autres informations : leur Facebooket leur Myspace.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sijetaisdeboutsurmatete 97 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines