Magazine Culture

Fièvre olympique

Publié le 23 février 2010 par Gabnews
Fièvre olympique
Le groupe Karkwa était présent aux Jeux olympiques de Vancouver pour y offrir quatre spectacles. (Photo: Franco Médias 2010/Marie-Hélène Ratel)
VANCOUVER - La formation musicale québécoise Karkwa vient de présenter quatre spectacles à Vancouver et Whistler, dans le cadre des festivités entourant les Jeux olympiques. Rencontré quelques heures avant leur dernière prestation, le chanteur du groupe, Louis-Jean Cormier, se remettait tant bien que mal d’une laryngite qu’il avait combattue peu de temps avant les Jeux.
« Mon médecin m’avait dit que ce ne serait peut-être pas possible de chanter. Il ne me reste pas beaucoup d’énergie. Depuis quelques jours je me laisse traîner à droite et à gauche. Avec les quatre shows on a eu un horaire fou », relate-t-il.
Le groupe, très choyé d’être invité comme artiste aux Jeux, a déclaré s’être surtout fait plaisir de façon égoïste en vivant la fièvre olympique sur place. Ces cinq fans de hockey ont tenté d’obtenir des billets pour assister à une compétition sportive, mais sans succès.
Cependant, ils se sont tout de même retrouvés dans une ambiance euphorique alors qu’ils mangeaient au restaurant. À ce moment, ils ont suivi en direct sur écran géant la compétition de bosses lors de laquelle le skieur québécois Alexandre Bilodeau a remporté l’or. « Avec les Jeux olympiques on sent une unité canadienne qui n’est pas toujours présente », affirme Louis-Jean Cormier.
À la suite de cette brève visite en Colombie-Britannique, le groupe prépare la sortie d’un nouvel album le 30 mars. Habitué de se produire sur la scène européenne, c’est justement dans un studio au nord-est de Paris que le CD a pris forme. En effet, au cours de l’année 2009, Karkwa s’y est enfermé à plusieurs reprises. Le chanteur indique que tout le groupe vivait à ce moment dans une bulle de création jamais sentie auparavant.
« C’était une bulle particulière avec plein d’idées originales qui nous sont venues en tête. Dans nos nouvelles chansons, il y a beaucoup de boîtes vocales et nous avons davantage l’impression d’être un band. »
Leur inspiration? Écouter de la musique maladivement, en camion, en tournée, tout le temps. Classique, contemporain, rock, folk, électronique, tous les styles y passent.
Article de Marie-Hélène Ratel – Franco Médias 2010,Publié le lundi 22 février 2010

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gabnews 307 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines