Magazine Cinéma

"Once" : la musique des sentiments

Par Vierasouto

Un film sans sexe ni violence avec de bons sentiments. Pas de psychopathe pédophile ni de d'avocat véreux, pas de catastrophe ni de meurtres maquillés en suicides mais de la musique. Même pas du sex drug and rock'n roll mais des chansons folk, douces et chaleureuses, comme ce film "Once". Et des sentiments pudiques, fragiles, inavoués.
Il chante dans la rue, elle s'arrête lui dire qu'elle aime ses chansons, dans la vie, il répare des aspirateurs, ça tombe bien, le sien est en panne, elle le lui apportera à réparer le lendemain. Ca l'ennuie de lui laisser l'appareil, alors, elle l'accompagne dans l'entreprise paternelle où il travaille. Au passage, elle lui avoue qu'elle joue du piano, un marchand de musique l'autorise à jouer une heure par jour sur un piano pas encore vendu. Ils vont chanter ensemble, lui à la guitare, elle...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vierasouto 1042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines