Magazine Chanson française

Marie Cherrier : ni vue ni connue

Publié le 16 novembre 2007 par Frédéric Lechauve

Note de l’album :

(2 votes, moyenne: 4.5 sur 5)
 Loading …

Critique :

J’ai découvert Marie Cherrier d’une façon assez étrange. C’est Laby, un des chroniqueurs d’enorazik, qui l’a vue un soir en concert en première partie de Corbier (ouai le gars du club dorothée qui apparemment a toujours une barbe). Comme quoi pour percer, rien ne vaut la scène ça finit toujours par payer. Depuis la carrière de Marie Cherrier a pas mal décoller et pour cause.

Du point de vue du style, musicalement c’est assez “old school” surtout à cause de l’accordéon (moi perso je trouve que c’est instrument assez rock’n roll quand c’est bien employé). Au niveau des textes, c’est assez proche de la nouvelle scène, Marie cherrier parle du quotidien mais avec pas mal d’impertinence (on pourrait qualifier ça d’Olivia Ruiz trash).

Ouai, la fille de mache pas ces mots comme dans “Gardes bien vos moutons” :

Diablotine en haillons
Quand elle croise un garçon
Elle soulève son jupon
Elle fait les yeux frippons
Diablotine Souillons
Elle a jamais un rond
Mais ces conquètes sont
Toujours de beaux poissons

Une chanson comme “le curé” n’aurait pas été loin de la censure, perso moi ça m’a beaucoup fait rire cette histoire d’amour avec un curé :

Plus loin que l’ambition d’Icare
Plus amoureuse que jamais
J’m'en irai dans son repentoire
Le repentir d’être enrobé
J’lui ôterais bien sa calotte
Aux yeux de tous, il s’ra damné
Comme ça j’lui ouvrirai les portes
Du paradis dérobé

Certains des textes sont tout de même bien plus poétique et réveurs, regardez par exemple “les baleines” :

Sur cet album, je trouve très appréciable la transition entre des morceaux calmes et plus rythmés comme “Marchand D’Froufous”, qui nous rappelle un peu “l’hécatombe” de Brassens en repensant à ces petits marchés de village.

Pour résumé, cet album est vraiment sympa, même si le dernier morceau, un peu trop démago, gache un peu la fin du disque.

En tous cas bravo!

Les titres

  1. Manouche
  2. Marchand D’Froufous
  3. Ni Vue Ni Connue
  4. Gardez Bien Vos Moutons
  5. Les Baleines
  6. Le Bistrot
  7. Le Curé
  8. Septième Ciel
  9. Paysage Perdu
  10. Joyeux Noël

Discographie :
- Ni Vue ni Connue
- Alors Quoi ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Frédéric Lechauve 27 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte