Magazine Côté Femmes

Lacroix au Musée de la mode...

Publié le 16 novembre 2007 par La Fille Aux Chaussures

   Le couturier Christian Lacroix livre au public son musée imaginaire de la mode en présentant ses propres créations, confrontées aux collections historiques du musée de la Mode et du Textile, dans une exposition foisonnante baptisée "Christian Lacroix, histoires de mode".
"Je ne voulais pas une rétrospective autopromotionnelle, ça aurait été un peu vulgaire", explique Christian Lacroix qui célèbre cette année les vingt ans de sa maison de couture. "Je voulais montrer que mon travail est basé sur la richesse de musées comme celui-là".
Le couturier a travaillé en étroite collaboration avec Olivier Saillard, chargé de la programmation du musée de la Mode et du Textile et commissaire de l'exposition.

Christian Lacroix
s'est glissé dans la peau du conservateur de musée qu'il souhaitait devenir dans sa jeunesse pour sélectionner 500 vêtements dans le fonds du musée -de grands noms mais aussi "des choses touchantes, très belles mais anonymes-.
Pendant un an et demi, il s'est plongé tous les vendredis avec "curiosité" et "gourmandise" dans les réserves riches de 80 000 pièces. "On a tout regardé, photographié les 1 200 pièces qui lui parlaient le plus et on en a retenu 500", explique Olivier Saillard.
De son côté, ce dernier a choisi 90 modèles-phares dans les collections haute couture de Christian Lacroix.
L'exposition fait se rencontrer et se répondre les choix du conservateur et du créateur pour une histoire subjective de la mode du XVIIIe siècle à nos jours. "C'est l'histoire officielle et intime de la mode que raconte Christian Lacroix", dit Olivier Saillard.
Cette démarche inédite est d'autant plus légitime que "les citations historiques" sont "un principe de création" chez Christian Lacroix qui en "fait très délibérément". Il "a vraiment acté que le retour des modes et l'inspiration historique étaient un acte de création", ajoute M. Saillard. L'exposition vise à "rendre compte de cette omni re-citation" de la mode.
Le parcours de l'exposition présente les thèmes qui "ont fixé l'identité Lacroix" jusqu'en 1999 et ses créations ultérieures.
Blanc, couleur, rayures, pois, écossais et carreaux, fleurs, historicisme, liturgie, arlésienne, hispanisme, patchwork, graphisme, noir, araignée, abîmé, à l'envers... : une trentaine de vitrines abritent une accumulation de vêtements, dans le désordre chronologique, selon des affinités plastique ou stylistique. "Nous n'avons pas voulu faire quelque chose de didactique", explique Christian Lacroix.
Le couturier se fait cependant guide par des commentaires écrits qui jalonnent l'exposition. Les vêtements sur cintres appartiennent aux collections du musée, ceux sur mannequins aux collections Christian Lacroix.
Le visiteur pourra rechercher les échos et correspondances entre les différentes époques, par exemple sur la trentaine de robes blanches datant de 1870 aux années 90, et une blouse Lacroix (2006/07) en organza crème travaillée de dentelle sur robe de taffetas crème revoilé d'organza à bouquets brodés or.
Fidèle à son goût du télescopage historique, Christian Lacroix s'amuse à mélanger robes contemporaines et chapeaux d'autrefois, voire jupe d'aujourd'hui et blouse ancienne.
De Poiret à Lanvin, en passant par Dior, Grès, Schiaparelli, Vionnet, Patou, Balmain, les griffes les plus célèbres sont présentes dans cette exposition, "hymne à la couture parisienne", selon Christian Lacroix.
Musée de la mode et du textile, 107 rue de Rivoli 75001 - Du mardi au vendredi de 11H00 à 18H00, week-end de 10H00 à 18H00. Jusqu'au 20 avril 2008


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


La Fille Aux Chaussures 4186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte