Magazine Culture

GREY'S ANATOMY : SAISON 4 EPISODE 7 "Physical Attraction... Chemical Reaction"

Publié le 16 novembre 2007 par Buzzline

Les séquences purement médicales ne jouent pas un rôle majeur dans cet épisode excepté la mère de famille aux poumons perforés et le dilemme qui va déteindre sur la vie de Meredith via un patient un peu trop curieux mais qui va lui faire un peu ouvrir les yeux sur l'amour qu'elle porte à sa soeur sans le savoir. Dans le rôle du père de famille désemparé par le cas de sa femme et de sa fille, notons la présence de Rockmond Dunbar (ex C-Note dans Prison Break).

Mais concentrons nous principalement sur les histoires internes que sur les cas médicaux qui cette semaine passent en second plan.

Commençons par le couple le pus agaçant de ce début de saison où chaque épisode marque l'événement du fameux "vont-ils enfin se séparer ?" : Izzie et George ! Bonne nouvelle, il semblerait que l'on en prenne le chemin. La relation malsaine de fraternité ayant viré à la relation amoureuse semble émettre les premiers signes d'une incompatibilité. Durant tout l'épisode le couple à présent officialisé tente de faire l'amour mais en vain. Leurs quelques tentatives sont un vrai désastre et plus l'intrigue de l'épisode avance, plus ils s'aperçoivent que quelque chose cloche. Aucun plaisir ressenti, aucune émotion... serait-ce le début de la fin pour ce couple contre nature pour la majorité des fans ? Il se pourrait bien que oui, non sans ajouter que Shonda Rhimes à bien spécifié qu'un tournant allait se produire dans l'épisode 8 (le prochain donc) et que cette histoire allait se révéler plus que bancale.

Nous pouvons parier sur une étape de reconstruction avant de trouver le bon et la bonne pour chacun d'entre eux.

Une autre personne rencontrant quelques soucis avec le terme alchimie c'est Christina. Notre résidente en chirurgie n'arrive pas à s'entendre avec le docteur Hahn, toute nouvelle et déjà très envahissante (pour notre plus grand plaisir). Hahn ne semble pas supporter Yang, al fait redescendre de son pied d'estale et préfère cette fois laisser toutes les opportunités à Meredith devant les yeux de Christina plus que vexée : désespérée. On fini par vraiment la comprendre mais plus le temps avance plus on commence à comprendre qu'il pourrait s'agir d'une épreuve de force mentale qu'autre chose comme le fera remarquer Bailey.

Miranda Bailey qui continue de gérer l'organisation générale du service hospitalier à la place de Callie, qui de son côté, très rock'n roll semble passer bien au-dessus de tout cela. Bailey fait passer le mot à tout le monde afin de conserver sa couverture mais en vain. Le Chef Webber fini par comprendre ce qu'il se passe et retire les responsabilités de Callie pour finalement les mettre entre les mains de Bailey qui via ce changement de post se libère enfin. Elle craque dans les bras de Webber, épuisée et heureuse de voir qu'il a "enfin ouvert les yeux" malgré tout ce temps. Une séquence très émouvante ou l'on peut voir Bailey craquer (et c'est rare).

Webber, de son côté nous offre en compagnbie de Derek et Mark, une "spéciale comique". On sort un peu du côté drama de la série pour s'orienter grâce à cette storyline vers un sentiment bien plus léger. Webber et Derek continuent leur cohabitation dans leurs caravanes. Si ils ont chacun la leur, le terrain et le fonctionnement se déroule un peu de la même manière. Les deux hommes se font des soirées visionnages de films et l'entente est au beau fixe entre Le Parrain, Taxi Driver and co...

Excepté ces petites soirées DVD qui semblent ravir les deux médecins, nous avons le droit à quelques concours d'imitations de Robert De Niro via Webber (très en forme). Seulement Derek reçoit d eplus en plus Meredith et forcément arrive le moment inévitable où le Chef les surprend ensemble dans le lit. On se croirait revenu à l'époque des fraternités à la fac. Crises de rires assurées. Parallèlement Mark charrie Derek sans relâche sur les relations qu'il entretient avec Webber. Les qualifiant de "couple", Sloane fini par faire douter les deux hommes avant que tout ne rentre finalement dans l'ordre. On prend beaucoup de plaisir à voir les deux amis Mark/Derek renouer de si bons liens. Pourvu que cela dure.

Mark est quant à lui éprouve de plus en plus d'attirance envers Hahn en qui il voit une femme de caractère et dominatrice. Leur jeu du chat et la souris est savoureux même si en fin d'épisode cette dernière lui fait bien comprendre qu'à son humble avis le chirurgien plastique est plus attiré par l'image qu'elle dégage que par la femme en elle même. Côté professionnel, quelques blagues envers le métier "superficiel" de Mark viennent le faire douter avant que celui-ci ne reprenne confiance en lui.

Meredith, elle, prend très mal le fait qu'Alex et Lexie se voient même si ce dernier lui confirme que ce n'est que pour le sexe. Meredith n'arrête pas d'altérer son comportement face à une petite soeur qui n'arrive plus à suivre les sentiments de son aînée. Lexie qui a besoin de réconfort réclame du sexe à Alex qui préfère ne pas s'investir et fuir malgré sa mise en garde. La jeune femme comprend rapidement qu'en fait Meredith a ordonné à Alex de ne pas cotoyer sa soeur.

En toute fin d'épisode, Lexie vient chercher Alex à son domicile pendant que ce dernier discute avec Meredith sur le palier de leur maison étant donné que la catastrophe George / Izzie continue à l'intérieur. Les deux amants parent boire un verre... finalement rejoints par Meredith. Cette dernière confie alors à Alex qu'il peut continuer de la voir et qu'il ferait mieux de la ramener chez elle vu que la belle s'ennuie et essuie un peu de chagrin. Meredith culpabiliserait-elle ? Fort possible. Alex la raccompagne alors chez elle, et là stupeur : Thatcher, son père (et celui de Meredith), est ivre et s'apprête à prendre la route. Lexie somme Alex de ne pas le répéter à sa soeur... puis Alex en homme s'interpose et l'empêche de conduire. Furieux, il le provoque en se proposant pour aller lui chercher ses bouteilles. Thatcher rentre alors chez lui en colère et Alexfait face à Lexie. Serait-il en train de changer et d'assumer ses responsabilités ? Il semblerait que oui. Toujours est-il qu'il semble beaucoup aimer la petite Lexie.

FIN DE L'EPISODE

Notre avis : Comme expliqué au préalable, un très bon épisode aussi drôle, dramatique que bien écrit et bien joué. La saison continue de s'intensifier et de faire monter la pression doucement. Le côté redémarrage à zéro est bien d'actualité, chacun trouve en ce début de quatrième année un vrai sens à sa vie, un vrai second départ et les conséquences de ces nombreux changements devraient très vite amener leurs lots de répercussions (bonnes ou mauvaises). On attend la suite avec impatience !

Trailer épisode 8 "Forever Young"
 
GREY'S ANATOMY : SAISON 4 EPISODE 7

ATTENTION ! CET ARTICLE DÉTAILLE LE SEPTIEME ÉPISODE DE LA SAISON 4 DE GREY'S ANATOMY ! SI VOUS NE VOULEZ PAS SAVOIR CE QUI SE PASSE (LA SAISON 4 PASSERA SUR TF1 TRÈS PROBABLEMENT L'ÉTÉ 2008 !), PASSEZ VOTRE CHEMIN.
TOUS LES AUTRES ÉPISODES DE LA SÉRIE SONT ICI

Les autres séries sur Buzzline : David Nolande, Supernatural saison 3, Lost Saison 4, Desperate Housewives Saison 4, Heroes saison 2, Weeds Saison 3, Prison Break Saison 3, Dexter sur Showtime.

Titre de l'épisode : 7 - Physical Attraction... Chemical Reaction

Petite promenade de santé pour cette septième étape de saison 4 au Seattle Grace Hospital. Tant de maîtrise niveau écriture et alchimie de l'ensemble frôlent même quelque peu l'insolence. En parlant d'alchimie c'est un peu ce dont il s'agit dans cet épisode. Personnages comme situations : tout fonctionne sur les relations et les atomes crochus (ou pas). Une ambiance à la fois touchante, stressante, drôle et dramatique. Le train train de Grey's Anatomy en somme...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Buzzline 275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte