Magazine Culture

Pas de tablâs pas de chocolat

Publié le 01 mars 2010 par Boebis @bonjoursamba
C'est chose admise, et vous n'avez pas le droit de ne pas être d'accord, le tablâ, l'instrument de percussion indien, est un des plus fascinant qui soit. La profondeur de son timbre, la beauté des motifs rythmiques et en même temps une capacité mélodique éblouissante lui confèrent une place particulière dans mon petit coeur de mélomane. Mais je m'égare... car ce dont je voulais vous parler aujourd'hui c'est le chant associé au tabla. Chaque son, chaque note que produit le tabla a un nom monosyllabique, le bol. Ces bols mis à bout forment des sortes de motifs rythmiques, les talas autour desquels les musiciens improvisent. Ce qui me retient ici c'est que ces bols permettent littéralement de chanter les talas. Une sorte de human beatboxing?
Petite explication par Ravi Shankar avec Alla Rakha aux tablas. Une présentation très pédagogique sous-titrée en français suivie d'un un solo de tabla et enfin vers 5:50, cette chose improbable que sont les talas chantés.
Ravi Shankar, Alla Rakha - Solo de tabla en rythme "jhaptal".

Une autre superbe vidéo avec Ustad Allah Rakha & Zakir Hussain. Vous pouvez entendre le rythme chanté à partir de 1:20 puis de 2:40.



Et enfin, illustration dans un style moderne avec l'exceptionnelle Toremoro d'Asa Chang & Junray. Le rythme chanté commence vers 5:00 qui est également joué avec le tablâ.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Boebis 1516 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines