Magazine Cinéma

[Q°] Annie a un avis sur la question

Par Juliea

Le voici le voila, le retour des avis sur la question. Ca a été un peu la panique pour se remettre sur les rails, et le questionnaire à suivre m’a été envoyé il y a presqu’un an déjà.
Aux commandes aujourd’hui c’est Annie, la plus grande fan française de Hugh, directrice Informatique d'une des deux plus vieilles sociétés de cinéma françaises (celle qui commence par un G), qui a ainsi pu mêler son travail à sa passion pour les films. Au programme donc plein de détails sur les films évoqués et puis un peu de Hugh évidemment…
Hop c’est partit!
- - - - - - - - - -
1. Quelques mots de présentation?
Je suis une presque quinqua avec une âme de midinette. Mariée, deux garçons pré-ado et ado. Le cinéma, c’est le principal centre d’intérêt de ma vie depuis que je suis gamine. Personnellement, j’ai tâté de la danse jazz quand j’avais 20 ans et fréquenté des cours de danses de salon et de rock’n roll à la trentaine. Hélas, je ne suis pas très douée. J’aime principalement les films américains, depuis les grands classiques des années trente jusqu’à certains blockbusters des années 2000. Et j’adore les comédies musicales hollywoodiennes. Avec pour triangle d’or: Astaire – Charisse – Kelly. Disons que pour moi, la comédie musicale, c’est plus Vincente Minnelli que Jacques Demy. Et plus Leonard Bernstein que Michel Legrand.
Hugh Jackman: mon plus grand enthousiasme cinématographique depuis des décennies. C’est à lui que vous devez de me lire car j’ai découvert ce blog suite à sa prestation aux Oscars 2009. Comme tout le monde en France, j’ai découvert Hugh Jackman en 2000, en mutant griffu et ronchon dans X Men, avant de réaliser que l’acteur était aux antipodes du rôle qui l’a rendu mondialement célèbre. Charmant, aimable, plein d’humour, adorable en interview et backstage, l’homme sait chanter, danser et tenir en haleine un public pendant plus de deux heures. En queue de pie et top hat, grâce à son élégance et sa légèreté, il rappelle à nous le fantôme de Fred Astaire et pourtant Hugh n’est pas un danseur de formation. Il travaille quand le rôle le nécessite, c’est tout.
2. Rentrons tout de suite dans le vif du sujet. Est-ce que le facteur "danse" t’amènera à aller voir un film ou regarder une série TV? A retenir plus facilement une publicité ou un clip? Bref est-ce que la danse filmée ça marche sur toi?
Bien sûr que la danse çà marche pour moi, et plutôt deux fois qu’une. Peut-être moins en série TV. Mais attention, tout dépend du style de musique. Je ne suis pas très branchée flamenco.
3. Parles nous en quelques lignes de:
- Ta comédie musicale préférée:
Chantons sous la pluie sans hésitation. Elle est drôle, intelligente, c’est beaucoup plus qu’une bluette sentimentale. Elle est aussi le témoignage d’une réalité des années 20: le passage au cinéma parlant avec ses stars laissées pour compte. Les numéros musicaux sont splendides et les acteurs hyper talentueux depuis Gene Kelly et son comparse Donald O’Connor jusqu’à Jean Hagen qui joue la star déchue.

- Ton film de danse préféré:
Dirty dancing qui effectivement, n’est pas une comédie musicale. Les acteurs ne se mettent pas à chanter à brûle-pourpoint pour faire avancer l’histoire.
1. pour l’efficacité des numéros dansés (ah! la première danse de démonstration entre Johnny Castle et sa partenaire).
2. pour le charisme de Patrick Swayze, qui aurait du surfer sur la danse et non pas sur les films d’actions, dommage pour sa carrière.
3. pour la sensualité des numéros avec Jennifer Grey qui découvre l’amour en même temps que la danse.

Ce film a tout du petit film pour adolescentes pré-pubères, mais je connais un certain nombre de quinquas femelles qui adorent ce film.
- Une scène de danse filmée que tu apprécies particulièrement:
La scène où Fred Astaire danse sur les murs et le plafond de sa chambre d’hôtel dans le film Mariage Royal. Le trucage est tout simple, Astaire est dans une pièce qui tourne mais il y a une telle fluidité dans ses mouvements, une telle aisance qu’on n’imagine même pas qu’il y a un trucage.

- Un clip, une pub, un épisode contenant de la danse qui t’ont marquée (un des 3 genres ou les 3):
C’est vrai que le clip Thriller de Michael Jackson a marqué les esprits dont le mien. Surtout que je déteste les histoires de morts vivants. Mais là, chapeau !

- Une œuvre, un outil audiovisuel qui utilise la danse que tu aimes particulièrement et qui ne rentre dans aucune des catégories précédentes:
Je ne sais pas si l’oeuvre que je vais mentionner correspond bien à la question.
Mais j’adore Oklahoma! musical de Rodgers et Hammerstein, version de Londres 1999, mise en scène de Trevor Nunn et chorégraphie de Susan Stroman. La comédie musicale en question a été un triomphe sur scène à Londres en 1998 et 1999.
En 1999, toute l’équipe a été réunie dans un studio britannique, où la scène et les décors ont été reconstitués, et Nunn a dirigé une version filmé du spectacle avec gros plans sur les acteurs et plans larges sur les numéros musicaux. Cela a été diffusé à la TV et c’est sorti en DVD en 2003. Ce n’est donc ni un spectacle filmé live, ni un vrai film, et c’est éblouissant.
C’est à ne pas rater :
1. Pour les chansons de très grande qualité et les chorégraphies « western » épatantes
2. Pour l’histoire, qui raconte les mœurs des pionniers au début du 20ème siècle au bord de la "frontière" US et la dureté de leur vie. Et l’histoire d’amour d’un couple de "gamins" que la violence amène à devenir adultes.
3. Pour Hugh Jackman, qui y est FA-BU-LEUX! Il est difficile de croire que c’est son rôle de Curly dans Oklahoma, qui a provoqué un buzz international sur l’acteur australien et qui l’a amené à passer des auditions pour Wolverine dans XMen. Jackman a passé les tests avec ses bouclettes sur la tête.



Oklahoma! est un immense classique du répertoire américain depuis sa création en 1943 et c’est une œuvre totalement inconnue en France. Quel dommage !
4. Est-ce que les œuvres plus ciblées ou plus spécialisées comme les documentaires ou les vidéodanses t’intéressent ? Si non, pourquoi ? Si oui, des œuvres à nous conseiller ?
Je ne connais pas, je ne sais que dire.
5. Et pour finir: la danse, plutôt sur scène ou à l’écran?
Les deux, bien que ce soit plus facile d’aller dans un cinoche.
Bonus: Quelque chose à ajouter?
GOTTA DANCE !!!
- - - - - - - - - -
Si vous aussi vous avez envie de donner votre "avis sur la question" il vous suffit de me laisser un commentaire là en dessous ou de m’envoyer un mail à dancealittledance@gmail.com.


Retour à La Une de Logo Paperblog