Magazine Culture

Jenifer [Lunatique]

Publié le 17 novembre 2007 par Lulla

Portrait d'une femme heureuse

pochettealbumlunatique
C'est le titre d'une des chansons du nouvel album de Jenifer et il représente bien l'esprit de l'album. Elle semble heureuse et elle le dit, rarement de façon subtile. Mettons les pieds dans le plat tout de suite:le gros point faible de l'album ce sont les textes. C'est un certain Devid Verlant qui les a écris et globalement, il ne s'est pas foulé, usant de jeux de mots faciles et de titres de chansons plus tartes les uns que les autres. A commencer par Le bonheur me va au teint. "Le bonheur me va au teint car sinon j'ai le regard qui s'éteint". "J'ai le sourire qui revient, tout est bleu et ça déteint". Mouiiii. Le refrain reste en tête mais agace vite. Dans le même genre on a Attention Douleur Fraîche. Le texte n'a ni queue ni tête. C'est pas poétique, c'est juste nul. Là aussi, le refrain est agaçant. Puisqu'on est au rayon daubasses, autant citer Ca se pointe. Affligeante et énervante.  Ne surtout pas se fixer sur les choeurs sinon vous êtes foutus. Des onomatopées japonisantes risibles.  Celle que j'aime le moins c'est Le Parfum. Ambiance arabisante, beaucoup d'instruments, une vraie ambiance. Musicalement c'est réussi même si on se croit parfois en plein Rabbi Jacob. Mais impossible d'accrocher. Voilà pour ce qui est du mauvais.

Heureusement, il y a du bon ! A commencer par le premier single Tourner ma page, très efficace, un coté Lily Allen qui va à ravir à Jenifer. Dans le même genre Comme un hic est excellente ! Les paroles ne sont toujours pas folichonnes mais au moins on comprend de quoi ça parle (en l'occurence la problématique "trop de bonheur cache forcément quelque chose, quand la roue va tourner je me demande bien ce qui va m'arriver" ...) Je ne me lasse pas de celle-là. Touche-Moi est bien sympathique aussi, un peu sensuel avec l'air de pas y toucher, justement. Avec ces chansons, on se démarque vraiment de ce que Jenifer faisait avant. C'est plus "cool", plus recherché musicalement, moins facile en somme. Si c'est une île ajoute une touche rock à l'album, un futur tube en puissance !

Et puis l'album contient quelques balades, comme Lunatique, c'est pas la meilleure mais elle est agréable. Malheureusement la chanson ne décolle jamais vraiment. C'est un point commun avec toutes les balades d'ailleurs. Point d'envolées lyriques à la Donne-moi le temps qui était pourtant excellente. Point de performances vocales. Nos Futurs a été mon premier coup de coeur, j'ai rapidement accroché. Elle est très douce, un peu planante et les paroles me parlent. "On peut l'écrire comme le temps file à l'anglaise" Dommage qu'elle finisse par endormir. Enfin, comment ne pas parler de Quitte à se quitter, la meilleure chanson de l'album probablement. Les paroles sont assez nulles mais la mélodie et la musique valent le détour (Ah les violons ...) A découvrir un peu plus bas.

En résumé, ce 3e opus de Jenifer marque un tournant dans sa carrière avec une musique un peu moins formatée, quelque chose qui je suppose doit davantage lui ressembler. On va pas parler d'album de la maturité hein ! Certains titres sont très faibles mais d'autres bien meilleurs rattrappent le coup. Les premières ventes sont bonnes, souhaitons-lui que ça dure. (L'auteur des textes est omnubilé par l'hiver, écoutez bien, le mot revient très très souvent !)


Retour à La Une de Logo Paperblog

LES COMMENTAIRES (2)

Par nanis
posté le 10 avril à 11:18
Signaler un abus

sa va j'aime bien tes chanson surtou ton premiere albom

Par nanis
posté le 10 avril à 11:17
Signaler un abus

salut

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines