Magazine Culture

145 caracteres pour des idees interessantes

Par Citoyenhmida

TWITTER nous offre la possibilité de communiquer avec un maximum de 145 caractères, espaces compris, soit grosso modo trois petites lignes.

Ce n’est pas beaucoup, et malheureusement   nous en profitons pour placer  dans cet espace minuscule un maximum de nullité !

Si on ajoute à cela, le  coté à la fois  voyeur  et clanique  « suivis – suiveurs »,  l’intérêt de TWITTER me semble assez relatif.

Je viens dernièrement de dépasser moi-même le cap de mille twitts en l’espace de quatre mois. En y jetant un coup d’œil rétrospectif, je me rends compte que  ce petit jeu  ne m’a apporté   au fond rien de bien utile, si ce n’est l’illusion de « participer à quelque chose ». En tout cas, c’est la seule et pâle impression que j’en retiens.

Pourtant, en 145 caractères, on peut exprimer   des idées intelligentes, ou amusantes, ou simplement utiles, pratiques, peut-être profondes ou grivoises !

En deux ou trois lignes, on peut avancer une proposition à débattre, soumettre une pensée à discuter ou plus trivialement lancer une boutade qui ferait sourire ou rire les lecteurs !

Les exemples ne manquent pas !

Je me suis amusé à recueillir quelques citations, plus ou moins connues,  qui entrent parfaitement ce petit moule graphique exigu, et qui pourraient éventuellement nous inspirer  dans nos échanges par TWITTS en les  rendant  plus enrichissants  et plus vivants.

Pour commencer,  ces deux vers du Cid de Pierre CORNEILLE, pour faire plaisir à beaucoup de monde de la « twittama » :

·    Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes ;
Ils peuvent se tromper comme les autres hommes.

Enchaînons sur  cette phrase de Gustave FLAUBERT,  pour taquiner les commentateurs qui aiment bien démolir les billets des bloggueurs :

·    On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l’art, de même qu’on se fait mouchard quand on ne peut pas être soldat.

On peut retenir  aussi cette remarque d’Alfred JARRY, en cette période où la réforme de la justice est à la mode :

·    Les balances de la justice trébuchent; et pourtant l’on dit: raide comme la justice. La justice serait-elle ivre?

Jean-François KAHN
, de son coté,  n’est pas avare en phrases incisives et décapantes, à propos de tous les sujets :

·    Le héros d’aujourd’hui, est celui qui est capable de donner raison à la police.

·    Le problème, désormais, n’est pas d’apporter de bonnes réponses mais de poser les vraies questions.

·    De nos jours, les religions tuent plus que les sectes. Mais il ne faut pas le dire.

·    98% des adeptes d’une religion le sont par naissance et en fonction d’une filiation. la religion est aussi un phénomène génétique.

Sans oublier bien sûr le philosophe ALAIN :

·    L’union fait la force. Oui, mais la force de qui ?

·    On dit que les nouvelles générations seront difficiles à gouverner. Je l’espère bien.

Le regretté Pierre DEPROGES, tout comique qu’il était, savait aussi être sérieux, sinon sentencieux :

·    La seule certitude que j’ai, c’est d’être dans le doute.
·    Si l’union fait la force, la force n’a jamais fait l’intelligence.

La politique a inspiré énormément d’auteurs, qui nous ont laissé des phrases à retenir et à méditer :

·    Le peuple donne sa faveur, jamais sa confiance.
Antoine de RIVAROL
·    On peut toujours compter sur les américains pour employer la bonne solution… après avoir essayé toutes les autres options.
Winston CHURCHILL
·    La politique est peut-être la seule profession pour laquelle nulle préparation n’est jugée nécessaire.
Robert Louis STEVENSON.

·    La démocratie ne régnera que le jour où mille culs-de-jatte persuaderont le reste des hommes de se couper les jambes.
Paul-Jean TOULET

Certains grands auteurs nous ont laissé des pensées les plus variées, dont nous tirerions le plus bien à les méditer :

·    Comme une mère, une ville natale ne se remplace pas.
Albert MEMMI

·    Selon que vous serez puissant ou misérable
Les jugements de cour vous feront blanc ou noir.
Jean de LA FONTAINE.

·    Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux.
Jules RENARD

·    Le vrai courage est celui qui combat les ridicules et les vices, ménage les personnes et obéit aux lois.
Jean LE ROND D’ ALEMBERT

Je terminerai ce florilège par deux piques dont je n’ai pas retenu le nom des auteurs mais que je trouve intéressantes :

·    FOX NEWS : Télé   qui est aux néo-conservateurs US ce que AL JAZERA est aux néo-islamistes arabes.

·    La margarine  est au beurre ce que la social-démocratie est au socialisme.

La liste est ouverte ! A vos claviers ….J’attends vos propositions !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1017 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines