Magazine Culture

Informations et agenda

Par Florence Trocmé

lundi 8 mars, 20h30, Besançon, Printemps des Poètes
mardi 9 mars 14h, Lyon, Bernard Heidsieck
samedi 13 mars, Compiègne, Zéno Bianu
mercredi 17 mars, 20 heures, Paris, MandelstamBrodski et Akhmatova
mercredi 17 mars, 20h, Paris,Fabienne Swiatly
jeudi 18 et Vendredi 19 mars, Nanterre, Claude Vigée
Samedi 24 avril, Charleville – Mézières, Lecture autour d’Arthur Rimbaud


par Pauline Trocmé

Lundi 8 mars, 20h30, Besançon, Printemps des Poètes
"Ce titre Incandescences a été choisi en écho à Emily Dickinson qui écrivit dans sa solitude vouée à l'écriture : « Oses-tu voir une âme en incandescence? »
Poète considérable (1830-1886), cette femme a consacré son existence à la seule poésie, jusqu'à l'incandescence.
Même si les poètes n'entreprennent pas tous la même voie d'exigence et de renoncement, il m'importait de rappeler que la poésie n'est pas simple exercice langagier. En sa plus haute expression, elle engage l'être entier.
D'autre part, la poésie est la langue portée à son incandescence.
Pour dire la ténacité du « vieil arbre humain », la musicalité de son chant, pour dire aussi l'étrangeté au monde, la force du désir, la violence de l'amour, la quête et la nostalgie de l'être aimé.
Ce choix de poètes s'est donc fait au fil de cette thématique.
Il rend compte aussi de lectures, de rencontres. Poètes des XIXème et XXème siècles, poètes contemporains.
Des femmes dans leur majorité car cette 12e édition du Printemps des Poètes a voulu insister sur la composante féminine de l'expression poétique encore trop peu mise à l'avant.
Des hommes y ont été invités."
Soumya Ammar Khodja, nouvelliste et poète, auteur par ailleurs d'un livre de témoignage personnel, d'articles de critique littéraire et d'ouvrages collectifs (roman, poésie, théâtre, voir à ce sujet son site http://soumya.ammarkhodja55.free.fr) et d'entretiens portant sur l'expérience des migrations et des langues (Site Migrations de Besançon). Très intéressée par la lecture de la poésie, la mise en voix des textes, elle donne des lectures publiques, des récitals dans le cadre du Printemps des Poètes et autres, en solo ou en duo. Sa rencontre avec Selim Khelifa, guitariste, bruitiste est une étape enrichissant sa démarche. Elle vit à Besançon
Selim Khelifa guitariste, bruitiste, musicien chineur, son approche sonore est acoustique, intimiste, souvent insolite. Sa curiosité et son intérêt pour les démarches de création l'ont amené à travailler avec des artistes d'horizons divers : poètes, comédiens, danseurs, plasticiens. La rencontre avec Soumya Ammar Khodja autour de la mise en voix de poèmes est une première. Il vit à Besançon.
Textes de Louise Michel, Anne Stell, Denise Desautels, Emily Dickinson, Anne Colignon, Maryse Hache, Marie-Ange Sébasti, Mahmoud Darwich, Anna Gréki, Guillaume Apollinaire, Georges Chich, Soumya Ammar Khodja.
Musique de Selim Khelifa, improvisations et compositions.
Le Gymnase – espace culturel
Fort Griffon, Besançon
IUFM de Franche-Comté
     
mercredi 10 mars 14h-17h, Lyon, Bernard Heidsieck
Station d’arts poétiques 
Séminaire du mercredi 10 mars 14h-17h (salle 115)
Accès réservé 
Bernard Heidsieck : Poésie sonore / poésie visuelle 
Jean-Marie Gleize, ENS : (titre à préciser)
Jérôme Mauche, ENBA : « Tropisme de Bernard Heidsieck »
François Collet (auteur de Plastique, Bernard Heidsieck , Fargues ed.) : « Plastique, la poésie visuelle de Bernard Heidsieck »
Noura Wedell, ENS : « Tentative de (re)description du carrefour de la chaussée d’Antin
Patrick Beurard-Valdoye, ENBA : « Portrait-action sur le vif ».
Ecole nationale des beaux arts de Lyon "Les Subsistances" 8bis quai saint-Vincent 69001 Lyon
     
samedi 13 mars, Compiègne, Lecture au Vif du Monde, Zéno Bianu
Marc Feld
Peinture
Zéno Bianu
Texte
Jean-Jacques Nguyen
Vidéo
Au vif du monde à Compiègne Samedi 13 mars
16h
Chapelle Saint-Pierre des Minimes
Exposition
(peinture, écriture, installation vidéo)
Réalisation d’un livre d’artiste géant
20h
Espace Jean Legendre – Théâtre de Compiègne
Lecture-spectacle
Mise en espace de Marc Feld
avec S. Thirolle (comédien)
J.-J. Franchin (accordéoniste)
J.-J. Nguyen (écriture images)
     
mercredi 17 mars 2010 à 20 h , Paris, Mandelstam, Brodski et Akhmatova
Musée d’art et d’histoire du judaïsme
Cycle Une saison russe
Manifestation organisée dans le cadre
de lannée France-Russie 2010
www.france-russie2010.com
Mandelstam, Brodski et Akhmatova
Textes choisis et présentés par Hélène Henry-Safier, spécialiste de poésie russe et traductrice, mis en espace par Brigitte Jaques-Wajeman
Lus par par Rachida Brackni et Laurent Stocker de la Comédie-Française
La Russie, ce pays de haute poésie n'a été tendre ni avec Ossip Mandelstam, mort en déportation en 1938, ni avec Iossif Brodski qui, exilé en 1972 à trente ans, se définissait poète, juif, et américain. Entre la naissance du premier (1891) et la mort du second (1996), un siècle s'est écoulé. Tous deux se donnent la main à travers ce "terrible vingtième siècle" que chacun affronte et transcende à sa façon, dans une œuvre énigmatique et dense chez Mandelstam, violente et ironique chez Brodsky.
La soirée du 17 mars donnera à entendre leurs deux voix douloureuses entremêlées à celle d'Anna Akhmatova, qui fut leur amie en poésie et dans la vie.
     
mercredi 17 mars, 20h, Paris,  Fabienne Swiatly
Ligne de partage des eaux, mise en scène par Le théâtre aux Mains Nues sur une proposition de l'Hippocampe associé d'un beau texte inédit de Fabienne Swiatly. Ce spectacle sera donné pour la première fois à l'occasion du Printemps des Poètes mercredi 17 mars. Le Théâtre aux Mains Nues
Théâtre aux Mains Nues
7 square des Cardeurs
75020 Paris
01 43 73 01 82
www.theatre-aux-mains-nues.fr
Confirmation à donner au 01.43.72.19.79
     
jeudi 18 et vendredi 19 mars, Nanterre, Claude Vigée
Programme détaillé http://www.litterature-poetique.com/
Centre de recherches « Littérature et poétique comparées »
Université de Paris Ouest Nanterre
Colloque international sur l’œuvre de Claude Vigée
Jeudi 18 et vendredi 19 mars 2010
Poète, mais aussi essayiste, herméneute, diariste et traducteur, Claude Vigée a publié une soixantaine d’ouvrages, du recueil inaugural intitulé La Lutte avec l’Ange (1950) à ce tout récent « judan » qu’est La double voix (2010). En 2008, son œuvre a été couronnée de la « Bourse Goncourt de la Poésie », et ses poèmes viennent d’être réédités et rassemblés en un important volume publié chezGalaade : Mon heure sur la terre. Poésies complètes 1936-2008.
Les chercheurs réunis les 18 et 19 mars à l’université de Paris Ouest Nanterre tenteront de mettre en lumière le souffle qui anime cette poésie riche de sept décennies d’écriture. Certains intervenants étudieront le substrat biblique des poèmes, et la place qu’y occupent de grandes figures telles que Ruth, Jonas ou Abraham. D’autres aborderont la question des langues et de l’autotraduction : profondément marqué par le bilinguisme, traducteur de Rilke et de T. S. Eliot, Claude Vigée a écrit certains de ses recueils en français et en alsacien. D’autres encore s’interrogeront sur les résonances entre herméneutique et création littéraire chez un écrivain qui a fréquenté Gershom Scholem, Martin Buber, Manitou et André Neher.
Il s’agira également de souligner, lors de ces journées comparatistes, les liens que l’œuvre de Claude Vigée entretient avec celle d’autres poètes comme Hölderlin, T. S. Eliot ou Paul Celan.
Dates : Jeudi 18 et vendredi 19 mars 2010
Lieu : Université de Paris Ouest Nanterre
Contact et organisation : Sylvie Parizet sparizet@club-internet.fr
Colloque organisé par le centre de recherches « Littérature et poétique comparées » de l’Université de Paris Ouest Nanterre (http://www.litterature-poetique.com), avec la collaboration de l’École doctorale 138, du CRIX et de l’Association des amis de l’œuvre de Claude Vigée.
     
Samedi 24 avril, Charleville – Mézières, Lecture autour d’Arthur Rimbaud
Rencontre, lecture le Samedi 24 avril au Musée Arthur Rimbaud, Médiathèque Voyelles à 17h et présentation des toiles du Musée.
Rencontres- lectures animées par Arlette Albert-Birot, Présidente du Marché de la Poésie à 18h en compagnie des écrivains Zéno Bianu, Eric Brogniet, Pierre Dhainaut, Olivier Penot-Lacassagne, Marie-Hélène Popelard et Christophe Van Rossom.
Dans le cadre de l’expositionTombeau pour les Rares qui se tiendra du 20 Mars au 9 Mai au Musée Arthur Rimbaud.
Vingt-sept portraits d’écrivains réalisés par le le peintre et poète Nicolas Rozier, accompagné dans l’édification du Tombeau par vingt-neuf écrivains.
Musée Arthur Rimbaud – Quai Rimbaud – 08000 Charleville-Mézières, 03.24.32.44.64


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines