Magazine Culture

Poezibao a reçu n° 117, 7 mars 2010

Par Florence Trocmé

Cette rubrique suit l'actualité éditoriale et présente les derniers ouvrages reçus par Poezibao. Il ne s'agit pas de fiches de lecture ou de notes critiques et les présentations font souvent appel aux informations fournies par les éditeurs.
°Revue Europe, numéro spécial Claude Esteban (et Bernard Manciet)
° Zéno Bianu, Jimi Hendrix (Aimantation), Le Castor Astral
° Lionel Ray, Lettres imaginaires, Les Écrits du Nord/Éditions Henry
° Jacques Josse, Journal d'Absence, Éditions Apogée
° Alain Duault, Ce qui reste après l'oubli, Éditions Gallimard
° Michelle Noteboom, Hors-Cage, Éditions de l'Attente
° Virgile, Les Abeilles, Atelier de l'Agneau
° Anthologie Quelqu'un plus tard se souviendra de nous, Poésie/Gallimard
° Anthologie La Poésie à plusieurs voix, Armand Colin
° Pascal Commère, Noël hiver, Le Temps qu'il fait
° Nicolas Tardy, Les ready-mades textuels, Haute Ecole d'Art de de Design, Genève
° Jacques Ancet, Portrait du jour, La Porte
° Marc Le Gros, 3 lointains avec oiseaux, éditions Apogée
° Philippe Lekeuche, L'éperdu, L'Herbe qui tremble
° Véronique Daine, R.B., L'herbe qui tremble
° Hervé Martin, Et cet éprouvé des ombres, Éditions Henry
° Philippe Mathy, Un automne au creux des bras, L'Herbe qui tremble
° Jacques Richard, La Plage d'Oran, Albertine
° Christian Monginot, Voix inverse, Éditions de l'Atlantique
° Jean-Luc Pouliquen, Mémoire sans tain, L'Harmattan
° Sylvie Le Scouarnec, Non ora, Éditions de l'Atlantique
° Laurent Contamin, Carnets Extimes, Éclats d'Encre
° Gilles Lades, Portails de Charentes, Éditions de l'Atlantique
Notices détaillées de chacun de ces livres en cliquant sur " lire la suite de.... "

* Revue Europen° 971, mars 2010, Claude Esteban, Bernard Manciet
20 €
Au sommaire de ce numéro, un fort dossier Claude Esteban, avec notamment des contributions de Xavier Bruel, Jean-Michel Maulpoix, Jacques Dupin, Yves Bonnefoy, Esther Tellermann, Michel Deguy, Marie-Claire Bancquart, Jean-Baptiste Para, Benoît Conort, Jean-Patrice Courtois, Michel Jarrety. Et un dossier Bernard Manciet avec notamment Philippe Gardy, Claire Torreilles, Jean-Pierre Tardif, François Pic.
Rappel, soirée d'hommage à Claude Esteban, le 10 mars, à Paris.
*Zéno Bianu
Jimi Hendrix
(Aimantation)

Le Castor Astral
12 € - sur le site de l'éditeur
Musicien hors normes, porté par un rêve " plus grand que la vie ", Jimi Hendrix est devenu l'une des icônes majeures du XX e siècle avant de connaître une mort tragique à l'âge de 27 ans. Aujourd'hui, le nom même de Hendrix évoque un artiste qui met le feu à sa guitare, au sens propre comme au figuré - un artiste qui met le feu à sa vie. Défricheur de sons, de mots et de perceptions, il a ouvert un nouvel espace de liberté et d'inventivité, transcendant les frontières entre rock et musique contemporaine, entre communauté noire et société blanche, engagement politique et quête spirituelle. Composant ainsi une œuvre complexe et lumineuse, dont l'influence novatrice continue de rayonner. 18 septembre 1970. Hendrix meurt d'une overdose de somnifères au Samarkand Hotel de Londres. Il laisse un dernier poème qui commence par ces mots : " The story of life is quicker than the wink of an eye " (" L'histoire de la vie est plus rapide qu'un clin d'œil "). Par un monologue poétique, Zéno Bianu s'attache à restituer le dernier rêve de cette aventure fulgurante. Fasciné par les grandes figures-limites de l'art, d'Antonin Artaud ( Variations Artaud, Dumerchez) à Marina Tsvetaieva ( Le Ciel brûle, Poésie / Gallimard), de Van Gogh ( Le Battement du monde, Lettres Vives) à René Daumal et Roger Gilbert-Lecomte ( Les Poètes du Grand Jeu, Poésie / Gallimard), en passant par Chet Baker ( Chet Baker (Déploration), Le Castor Astral), Zéno Bianu livre ici un texte à la fois tendu et exubérant, un " tombeau " qui tente de faire écho au jeu unique, " bleu fauve ", de Jimi Hendrix.(Prière d'insérer).
*Lionel Ray
Lettres imaginaires
Vers et proses
Les Écrits du Nord, Éditions Henry
12 €
Correspondance(s) : à la suite de la publication de L'invention des Bibliothèques, les Poèmes de Laurent Barthélémy, son auteur fictif échange avec Lionel Ray quelques lettres. Les voici, ces lettres imaginaires qui nous font entrer dans l'atelier du poète : la part des recherches et des intentions, les accords et les désaccords, le débat parfois mouvementé et contradictoire entre deux voix sont ici formulés autant qu'il m'est possible de le faire. Les poèmes qui accompagnent chacune de ces lettres seront réunis dans Entre Nuit et Soleil aux éditions Gallimard. D'autres textes, en vers, en proses, qui ont jalonné un parcours de près de quarante années, deux entretiens, des commentaires ou plutôt des rêveries à propos de poètes qui m'importent à tous égards (Verlaine, Paz, Ritsos, Dupin, Réda, Roubaud, Rognet), une réflexion sur les mots et l'émotion poétique complètent ce livre qui aurait pu s'appeler (si ce n'était trop dire) : je m'explique.
(Lionel Ray, dos du livre)
*Jacques Josse
Journal d'absence
Éditions Apogée
9 €
Poezibao a donné cette semaine une note de lecture de ce livre, par Antoine Emaz.
*Alain Duault
Ce qui reste après l'oubli
Une Hache pour la mer gelée, III, poèmes
Gallimard
17,50 €
Tout le monde est d'accord et personne ne s'entend
On dirait un mal qui se répand porté par les oiseaux
L'un descend des combles ou du bleu du ciel l'autre
Passe dans le camp des pluies la compagnie jacasse
chacun est satisfait on peut jouer mer ou montagne
l'important est d'affirmer de résumer de reprendre
[...] (p. 95)
*Michelle Noteboom
Traduit de l'américain par Frédéric Forte
Éditions de l'Attente
10,50 €
Nous savons tous que les règles existent pour
éviter qu'on s'entre-dévore. Si tu cherches les
liens logiques, tu te compliques la vie

Nous entrons maintenant en état d'euphorie :
baissez vos vitres et klaxonnez

Cela demande tant de précision, tant de
concentration, tant de technologie de peindre
en rouge ses ongles de pied.
(Dos du livre)
Les Abeilles
Nouvelle traduction du latin par Françoise Favretto
coll. Litté/nature, Atelier de l'Agneau
12 €
A 32 ans, Virgile se retire à Naples et dans la campagne environnante, heureuse de se consacrer à l'étude. il s'informe du savoir antique sur la nature, écrit les 4 livres des Géorgiques, publiées en 28 av. J.-C.
Le livre IV publié ici se présente comme un traité d'apiculture. Voilà aussi un hymne à la nature, un grand texte lyrique et didactique pour inciter les Romains à réorganiser leur société. Un débat actualise le texte : 25% des abeilles auraient disparu en 2009 en France alors que la moyenne de mortalité annuelle est de 5 à 8 %. Patrick Jusseaux, Christian Roux et Jean-Marie Gachon tout en commentant Virgile, répondent aux questions que cet inquiétant sujet soulève.
*Anthologie
Quelqu'un plus tard se souviendra de nous
Publié à l'occasion du Printemps des Poètes, thème Couleur Femme
Collection Poésie/Gallimard
Avec pour étendart le vers de Sapphô - Quelqu'un plus tard se souviendra de nous - voici une anthologie de quinze femmes poètes publiées en Poésie/Gallimard depuis les origines de la collection : Sapphô, Pernette du Guillet, Gaspara Stampa, Louise Labé, Marceline Desbordes-Valmore, Elizabeth Browning, Emily Jane Brontë, Emily Dickinson, Catherine Pozzi, Marie Noël, Anna Akhmatova, Marina Tsvetaïeva, Louise de Vilmorin, Sylvie Plath, Kiki Dimoula.
NDLR : il faut rappeler que la collection Poésie Gallimard en est à son 461ème livre. 15 ouvrages sur 461 consacrées à des femmes poètes, soit encore une femme poète tous les trente livres : le bilan parle de lui-même.

Anthologie
La Poésie à plusieurs voix
Rencontres avec trente poètes d'aujourd'hui
sous la direction de Serge Martin
Armand Colin
20 €
Cet ouvrage hors-série se propose d'offrir aux enseignants et étudiants de Lettres et d'arts du spectacle et à leurs formateurs une anthologie de la poésie contemporaine avec trente poètes représentatifs, leurs poèmes et leurs réponses aux questions du chroniqueur de la revue Le Français d'Aujourd'hui, un des plus attentifs observateurs de la poésie française contemporaine.
Jacques Ancet, Daniel Biga, Béatrice Bonhomme, Pascal Boulanger, Gérard Cartier, Benoît Conort, Ludovic Degroote, Ariane Dreyfus, Jean-Pascal Dubost, André du Bouchet, Antoine Emaz, Lorand Gaspard, Dominique Grandmont, Hubert Haddad, Bernard Heidsieck, Abdelmahjid Kaouah, Sophie Loizeau, Claire Malroux, Henri Meschonnic, Sylvie Nève, Bernard Noël, Jean-Luc Parant, Alexis Pelletier, Charles Pennequin, Christian Prigent, Valérie Rouzeau, James Sacré, Esther Tellermann, Bernard Vargaftig, Jean-Pierre Verheggen. Préface-entretien avec Jean-Pierre Siméon.
*Pascal Commère
Le Temps qu'il fait
14 €
" Il n'est pas déraisonnable de penser que, marchant, nous allons vers les mots. Les mots qui disent l'origine et le but ultime, quoique l'enjeu de notre marche, assez obscur, pût sembler manquer certains jours de vigueur et tout autant de certitude. Nous allons vers les mots parce que nulle part ailleurs nous ne pouvons réchauffer cette part de nous qui a froid, que ce qu'ils laissent passer, qui est et n'est pas notre histoire, touche à quelque chose d'essentiel dans notre vie et que cela constitue à sa façon une manière d'espoir. Quand bien même l'espoir n'aurait point - et le faut-il ? - élu encore le domaine à investir. Nous marchons dans la neige et cela, disons-le, s'apparente à notre raison d'être ici, indépendamment de la direction envisagée. " (Dos du livre).
*Nicolas Tardy
Les ready-made textuels
Haute école d'art et de design, Genève
10 CHF, 7 €
Des auteurs intègrent dans leurs œuvres des fragments de textes écrits par d'autres auteurs. Ce geste artistique a connu depuis un siècle une amplification au sein des pratiques poétiques. cet acte recouvre diverses approches dont je propose ici une description critique et un essai d'inventaire. (Nicolas Tardy, dos du livre).
*Jacques Ancet
Portrait du jour
La Porte
6 numéros, 18 €
Yves Perrine, 215 rue Moïse Bodhuin, 02000 Laon.
Brutalement. Là encore. Le tronc fiché au sol. Le soleil trouble,
les cris. Tout ce qui fait l'instant inconcevable.

*Marc Le Gros
Gravures de Maya Mémin
3 Lointains avec oiseaux
Éditions Apogée
9 €
Après un premier Chant de l'Aigrette paru en 1999, puis Cormoran publié chez Apogée dans cette même collection en 2006, Maya Mémin et Marc le Gros se retrouvent de nouveau autour de 3 oiseaux, un moineau, un cygne et un rouge-gorge. Les gravures de Maya Mémin dialoguent ainsi avec ces Trois Lointains qui nous renvoient l'écho d'une mémoire ancienne. Le temps y tremble un peu, à peine. Entre Dhôtel et Follain, la lumière où baignent les scènes qui passent là est celle, merveilleuse mais comme toujours chez l'auteur très concrète aussi, du grand pays de l'enfance.
*Philippe Lekeuche
L'Herbe qui tremble
15 €
NDLR : Occasion de saluer un presque tout nouvel éditeur. La maison est née fin 2008, a alors publié un 1 er livre et revient aujourd'hui avec trois ouvrages présentés dans cette rubrique. A venir une série de livres d'Ilse Garnier et du peintre René Moreu.
En ces temps où ce que l'on pourrait appeler " l'esprit ", le cœur de l'humanité de l'homme se trouve menacé, la question Pourquoi la poésie se pose de la façon la plus aigüe. Le poète qui n'a pas de réponse en ressent l'urgence et n'a d'autre choix que de poursuivre son travail, envers et contre tout.
Philippe Lekeuche est né en 1954 à Tournai, Belgique.
*Véronique Daine
L'Herbe qui tremble
12 €
Je n'écris pas à R.B. ni pour R.B.
J'écris R.B.
Pour demeurer sans masque, sans la fatigue des masques.
Sans le tranchant de cette fatigue.
Véronique Daine est née en 1964. Elle vit et enseigne dans le sud de la Belgique.
*Hervé Martin
Et cet éprouvé des ombres
Éditions Henry
6 €
Dans l'aparté de la mémoire toiser
ces possibles du vrai Les vivants
l'empreinte de leurs pas Tes mots
et l'écho des paroles muettes [...]

*Philippe Mathy
Un automne au creux des bras
Prix Georges-Perros 2009
L'herbe qui tremble
12 €
" Quand tout poème semble vain, continuer d'écrire, malgré tout. Des poèmes ou des notes, peu importe, mais des fragments de jours arrachés à la prose d'un feu dont nous goûtons la chaleur sans toujours percevoir sa lumière ".
Philippe Mathy, né en 1956, habite la Picardie belge.
*Jacques Richard
La Plage d'Oran
Albertine
13 €
Geste économe de la courte lame noire et le cou du poulet dégouline brutal avec un bruit pressé de vessie qui se vide. La tête stupéfaite brinqueballe au lambeau, les plumes retroussées comme une jupe levée sur la béance crue. Le goutte-à-goutte s'épuise, mat. Lustre les pierres sèches. Le liquide épaissit sans couler. Les plus petits rigolent des soubresauts. (p. 43)
*Christian Monginot
Voix inverse
Éditions de l'Atlantique
18 €
" Voix inverse est un ensemble de poèmes en prose constitué de quatre sections (Prologue, Mondes gigognes, Sans raison, fumées). Une écriture sobre et ramassée, dont la maîtrise nous enchante et qui, portée par des images fortes, entre en résonance avec nos émotions les plus intimes. " (Silvaine Arabo, dos du livre).
Christian Monginot est né à Béziers en 1947.
*Jean-Luc Pouliquen
Mémoire sans tain
Poésies 1982-2002
Préface de François Dagognet
L'Harmattan
16,50 € - sur le site de l'éditeur
En rassemblant dans ce livre des poèmes écrits sur une période de vingt années, l'auteur nous fait partager un parcours poétique dans lequel on retrouvera ses affinités avec les poètes de l'École de Rochefort ainsi que sa proximité de la littérature occitane contemporaine. Son attachement à sa Provence natale, envisagée comme une terre des origines, s'y manifeste aussi, en même temps qu'une attention au mouvement du monde qu'il s'est employé à transcrire au fil des jours...
*Sylvie Le Scouarnec
Éditions de l'Atlantique
15 €
pourquoi lui tendre mes yeux
quand l'écho de sa voix souffle
non ora que j'avale au passage
pour ne pas laisser de trace au temps

Sylvie le Scouarnec vient de l'ile de Houat qui est la source de son inspiration. Elle est aussi marquée par la langue et la littérature allemande.
*Laurent Contamin
Carnets extimes
Éclats d'Encre
12 €
" Enfouis au creux du feu
Enclos -

Et l'espace est silence
Au souffle obscur du jour

Départ de l'ange
furtivement

Reste le grain d'or -
Le trésor et l'absoute
. " (dos du livre)
*Gilles Lades
Portails de Charentes
Éditions de l'Atlantique
16 €
le couchant sépare
les trémières d'un portail
d'un hameau à contre-jour

les bois résistent
de toute leur ombre

par route étale et nuit proche
l'un se tourne vers la flèche d'une église
que le soleil isole et quitte lentement

Gilles Lades, prix Antonin Artaud 1994, mène ici un parcours à travers les deux départements des Charentes.(Dos du livre)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines