Magazine Cinéma

L'oeil de la Bête

Publié le 07 mars 2010 par Olivier Walmacq

oeildelabetedvdfra

genre: fantastique
année: 2007
durée: 1h25

l'histoire: Les habitants d'une petite ville du Canada disparaissent mystérieusement. Un scientifique enquête. Ses soupçons vont l'amener à penser qu'une pieuvre géante pourrait en être responsable.

la critique de Eelsoliver:

Si les films de requins et de crocodiles sont extrêmement nombreux, on dénote également quelques oeuvres fantastiques ou horrifiques avec des pieuvres géantes.
Toutefois, il faut bien dire que le genre est tout de même assez limité et contient de nombreux navetons. En vérité, la référence reste le Monstre vient de la mer, avec Ray Harryhausen derrière les effets spéciaux.

Difficile de passer derrière un film pareil puisque tout a été dit sur le sujet ! L'oeil de la Bête n'échappe donc pas à la règle.
Non, ce n'est pas un nanar mais juste un navet qui n'inspire même pas un ennui poli. Non pas que les acteurs soient mauvais (enfin, un peu quand même !) mais sincèrement, difficile d'accrocher à cette aventure tant elle s'avère lente, soporifique et peu ambitieuse.

Inutile d'attendre un tant soit peu d'originalité de la part de ce film fantastique qui nous vient du Canada. Fainéant, le réalisateur, Gary Yates, accumule les poncifs du genre.
Une pieuvre géante est la cause de plusieurs disparitions en mer. Un scientifique essaie d'alerter les autorités, mais évidemment, personne ne le croit.
Avec l'aide de quelques marins, il ira affronter la créature géante (pas trop mal réalisée au passage...) et aura bien du mal à s'en débarrasser.
En résulte un film fantastique laborieux et dénué de toute tension. A éviter...

Note: 04/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines