Magazine Bien-être

ETRE OU NE PAS ETRE, somatisation par la vibration 1/2

Publié le 18 novembre 2007 par Nathalie Chateau-Artaud
Mercredi 14 novembre, j'ai eu à intervenir au très beau café du livre de Marrakech dans le cadre d'une conférence sur le thème "être ou ne pas être".
La première partie "somatisation par la pensée" était tenue par une collègue hypnothérapeute.
J'ai voulu mettre l'accent sur le fait que le discours psychanalytique qui veut mettre la suprématie au niveau de la pensée est dépassé. Le psychique et le somatique sont à prendre à parts égales.
C'est en acceptant cette base :
- que nous pouvons offrir à nos patients une prise en charge globale et juste.
- que nous nous ouvrons à une perception de nous même plus globale ; que nous (ré)apprenons à habiter notre corps et à ne plus être qu'une tête, réelle problèmatique dans nos sociétés occidentales.

ETRE c'est accepter de vivre avec ce qui nous a été donné et faire en sorte de devenir ce que nous sommes ;
NE PAS ETRE c'est vivre un similice de vie.

La seconde solution est la plus fréquente car la plus facile d'apparence, mais lorsque l'on travaille à ouvrir les yeux de son cœur, le monde que l'on découvre est indescriptible. Le mal être s'en va, le chemin apparaît, la paix fait place.

De manière générale, les gens ont peur d'eux-mêmes. Ils préfèrent nier leurs émotions, leurs sensations plutôt que de les accueillir. Ils ont peur qu'en les regardant ils vont rester fixés sur eux alors qu'en fait, les nier c'est les garder en soi ; les accueillir c'est les dépasser.
Nous avons souvent l'impression d'avoir dépassé des situations. Au niveau du conscient tel est le cas mais le traumatisme peut créer un blocage au niveau du corps et influencer nos schémas de vie.
Nous croyons nous connaitre mais nous ne nous connaissons pas. Nous acceptons l'image que nous voulons donner de nous-mêmes mais nous avons peur de la véritable personne cachée au fond de nous : le coté sombre, nos zones d'ombre. Or nous sommes faits de lumière et d'obscurité, de yin et de yang. Ces deux opposés sont égaux. Plus la lumière augmente, plus l'obscurité aussi. L'important est de choisir son orientation. Dans le symbole du Tao, le cercle est composé d'une moitié de yin contenant un espace de yang et d'une autre moitié de yang contenant un espace de yin. Ceci signifie que, même si une personne choisi le « mal », au fond d'elle réside un espace de lumière ; même si une personne choisi « le bien », un espace d'obscurité réside au fond d'elle.

Avoir mal dans son corps, c'est se sentir prisonnier dans un corps qui ne nous appartient pas ; être mal dans sa tête c'est ne pas accepter qui l'on est, par ignorance de soi : de manière générale, on refuse et rejette tout ce qui nous est étranger. Le mieux être passe par une meilleure connaissance de soi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nathalie Chateau-Artaud 527 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte