Magazine Culture

ITINERAIRE D'ENFANCE, de Duong THU HUONG

Par Geybuss

http://www.decitre.fr/gi/23/9782253124023FS.gifRoman - Livre de Poche - 344 pages - 6.50 €

Résumé : Fin des années 1950 au Viêtnam. Bê a douze ans, sa vie dans le bourg de Rêu s'organise entre sa mère, ses amis et ses professeurs. Son père, soldat, est en garnison à la frontière nord. Pour avoir pris la défense d'une de ses camarades abusée par un professeur, elle se voit brutalement exclue de l'école. Révoltée, elle s'enfuit de chez elle, avec sa meilleure amie, pour rejoindre son père. Commence alors un étonnant périple : les deux adolescentes, livrées à elles-mêmes, sans un sou en poche, finiront par arriver à destination, après des aventures palpitantes et souvent cocasses : Bê la meneuse, non contente d'avoir tué le cochon et participé à la chasse au tigre, va également confondre un sorcier charlatan et jouer les infirmières de fortune. Roman d'apprentissage, ce livre limpide et captivant dépeint magnifiquement, dans un festival de sons, d'odeurs, de couleurs et de paysages, la réalité du Viêtnam après la guerre d'Indochine. 
   -toile4.jpg
Mon humble avis :  La couverture de ce livre, promettant l'ailleurs,  a suffi pour que celui-ci rejoigne ma PAL il y a déjà quelque temps, impulsion confirmée par quelques billets élogieux lus de-ci delà.
Cela fait un moment que je n'ai octroyé 4 étoiles à un livre, même si, je l'avoue, j'ai hésité à ne lui en attribuer que trois, pour la bonne et simple raison que je m'attendais à une autre lecture, peut-être plus aventureuses, avec un peu plus de danger et de rythme.
Mais cela aurait été injustice tant cette histoire m'a apporté de plaisir et d'émerveillement. En fait, le rythme est celui de la vie que mènent les Vietnamiens des campagnes, pas pressés comme nous le sommes d'atteindre leur but. Itinéraire d'enfance nous offre donc une magnifique balade dans le Vietnam d'entre deux guerres. Un voyage visuel, olfactif, gustatif, sensoriel, émotionnel, légendaire, superstitieux et bien sûr initiatique pour nos deux héroïnes. On s'attache beaucoup à ces deux jeunes filles bien courageuses, entêtées et débrouillardes dans leur périple. On fait la connaissance de personnages passionnants, des tribus des montagnes et de leurs us et coutumes.
Cette histoire est narrée par l'une des deux filles. Je l'ignore, mais je ne serais pas étonnée que ce récit soit autobiographique. On y trouve la révolte contre l'injustice mais surtout l'enthousiasme, l'insouciance, les joies et les peines et la légèreté que l'on a encore à cet âge là. Oui, de la légèreté.
Une très belle histoire, proche du conte, qui vous mène presque en apesanteur, qui vous transporte dans un de ces villages de montagne. Là, vous vivez de simplicité et vous sentez bien. Même s'il le faudra bien, vous n'avez pas envie de partir. Un livre qui fait du bien et que du bien, qui peut tout à fait être lu par des adolescentes.
Lecture commune avec Stéphie

  challenge ABC

  T

L'avis de Florinette, de Marie
DAL PAL 99 - 22

42823900_p.jpg
 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Geybuss 1558 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines