Magazine Culture

Le Malhoune et le chant soufi

Publié le 09 mars 2010 par Bakrim76

le_matin_le_9_5_2009

L' une des grandes associations du Tourat malhoun, c'est l'Association de Meknès . Elle  a beaucoup donné  pour cette art traditionnel sous la présidence de Atoulali .

   Le malhoune est un chant qui accompagne le travail et le quotidien. Le travail est un lieu de distraction en même temps qu' il est un moyen de gagner sa vie .

   Les artisans marocains sont toujours contents d'arriver sur leur lieu de travail , de faire le métier de leur choix , comme ils sont fiers de ce qu' ils créent . Même si  la journée est longue , le climat très  chaud ou froid ,selon les saisons . Et les mouvements qui s'enchaînent sont  durs à supporter jour après jour .

     Avoir un moyen de distraction avant la création de la radio et de la télévision était une nécessité . Le chant et les récits en ont été le moyen traditionnel chez les artisans comme chez les bédouins dans les champs .

     Le chant malhoune a été créé selon les allures du travail , les rythmes des mains et des pieds mais aussi selon les pas des animaux dans les champs ou autour d' un moulin à l'huile ou à blé .
Le rythme de sa musique est , au début, un mouvement naturel  . Avant la création des mouvements artificiels par les instruments de rythme et de musique .

      Au début du malhoune , il n'y avait que  la voix chantée . Surtout chez les artisans qui n' avaient pas les moyens de posséder des instruments de musique  .

      Les premiers instruments de rythme de malhoune étaient fabriqués en céramique  locale peu chère . C'est ce qu ' on appelle le  "  Taarija " . C'est un instrument qui s' utilise pour fêter les Aïds* populaires .

*fêtes 

      Le Taarija est resté le symbole de cette musique avec  le " Swissi " ,un petit Outar qui a un son aigu .

     Les parole de malhoune sont dans la plupart des cas des paroles dialectales bien travaillées qui forment de la poésie et des dictons . C'est une grande expérience, pour le poète populaire, de la forger . Une expérience de la vie sociale, culturelle , religieuse ou historique ...

    La poésie de malhoune est devenue un sujet pour les recherches universitaires et les thèses de doctorat en littérature ou en philosophie .

    L' un des grands chercheurs universitaires sur le malhoune, au Maroc, est Abass Aljirari , le président de l'Académie Royale .

    L'Association de Meknès est une association qui a renouvelé le domaine du malhoune en utilisant les voix de femmes après que ce chant eut été  longtemps réservé aux voix d' hommes .

     Dans la vidéo présentée , qui est une Kassida , un poème qui chante le Prophète Mohamed . C'est une chanson soufie .
Dans cette Kassida,  le poète prononce son amour pour la religion et les principes de son amour pour cet homme, le  Prophète Mohamed . Lui qui a donné l' exemple aux humains de la bonté et de l'obéissance à  Dieu qui est le Dieu de l' univers  . Comme il montre son envie de partir au pélérinage à La Mecque pour s' approcher de la tombe du meilleur Prophète .

     Je vous souhaite un grand plaisir avec cette Association de malhoune de l' Orchestre de Meknès  et avec l' une des anciennes voix de cette association :

           Bonne écoute :

Abdelkarim Belkassem
Rouen France , Safi Maroc

toulali2


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bakrim76 3054 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte