Magazine Culture

Anthologie permanente : Pascal Commère

Par Florence Trocmé

Je rappelle que Pascal Commère vient de publier deux livres, Les Commis et Graminées au Temps qu’il fait

Ployées, quelques-unes dans un autre sens
penchées après l’orage, décoiffées,
chacune pareille à toutes – mais unique, brillant
de ses gouttes, bric-à-brac de cristal vif.
Qui va ? Sous la brume du matin rutile la lame nue des dactyles.
Alouette montant vers l’été des miroirs…
L’herbe se souvient-elle ? Prisonnière sans ombre
         mais libre, sans compassion,
étonnée par les cosses infinies où la lumière
sur les tiges s’alentit un temps, réfléchit.

Peu de corps herbe si mince, imperceptible…
une ombre à peine, une ligne. Peu de poids et
seule n’étant rien ou presque, sans nulle comparse.
Collégienne en promenade tenant mal
sa place dans le rang parmi les autres le dimanche
sur les chemins gesticulant. Murmure de qui j’apprends
         le poids du temps,
bracelets de fer blanc au vent sans bruit qui tintent.
Sans réponse une herbe à la saint Jean s’éteint,
seule et d’oubli son ombre passe
n’éveillant rien du monde, la mémoire se dévide.

Pascal Commère, Graminées, Le Temps qu’il fait, 2007, pp. 23, 29

Pascal Commère dans Poezibao :
Note bio-bibliographique,
annonce parution Annonce de passage d’un dix cors…..,
extrait 1,
Les Commis et Graminées
(présentation)

index de Poezibao
Revenir à la Une de Poezibao

Sur simple demande à f.trocme@poezibao.com, recevez chaque jour l'anthologie permanente dans votre boîte aux lettres électronique


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines