Magazine Cinéma

Precious

Par Ffred
 ARP Sélection
L'histoire
Lorsqu'à seize ans, Precious apprend à lire et à écrire dans une école alternative, un monde nouveau s'ouvre à elle. Un monde où elle peut enfin parler, raconter ce qui l'étouffe. Un monde où toutes les filles peuvent devenir belles, fortes, indépendantes. Comme Precious...
Lenny Kravitz et Gabourey Sidibe. ARP Sélection Mo'Nique. ARP Sélection Gabourey Sidibe et Paula Patton. ARP Sélection
Mon avis
Voilà un film dont j'attendais beaucoup. Couvert de prix avant même sa sortie en salles, le film tient à peu près ses promesses même si ce ne sont pas forcément celles que la bande-annonce laissait entrevoir. Alors que celle-ci nous annonçait un grand mélo, on assiste tout à fait à autre chose. Ici pas de pathos, pas de guimauve, pas de larmes gratuites. L'histoire est forte, impitoyable, le sordide se dispute au glauque, plus ça avance et plus l'horreur nous assaille. Une impression d'apnée permanente qui va en grandissant. Mais la force de Precious et des quelques personnes qui vont l'aider arrive à transcender tout cela. Une mise en scène et un scénario solides, laissent la part belle aux actrices toutes formidables, voir plus... Pour son premier film Gabourey Sidibe réalise là une performance de haut vol (nomination aux Oscars et autres cérémonies), elle est parfaite, espérons que cela ne reste pas le seul rôle de sa vie. Mo'nique, sa mère dans le film, est tout aussi prodigieuse. Elle décroche l'Oscar du second rôle féminin, ainsi que le Golden globe et le Bafta... Un rôle dur et détestable dont elle ne peut sortir que grandit, elle-même victime d'inceste dans sa jeunesse. On retrouve aussi Lenny Kravitz en infirmier sympa et Mariah Carey, méconnaissable et étonnante en assistante sociale ! Elle est très convaincante dans ce contre-emploi. Tout comme Paula Patton dans le rôle de la prof "alternative".
Un très beau film mais auquel il manque un "je ne sais quoi" pour en faire un chef d'oeuvre. Malgré tout, dur, profond, sans concession, et ça reste longtemps dans la tête après l'avoir vu. Tout comme le visage de Precious dans les dernières images, ses deux enfants sous le bras, fonçant vers la vie et l'espoir, malgré toutes les saloperies endurées...La rage au ventre...malgré tout...
Gabourey Sidibe. ARP Sélection
ARP Sélection ARP Sélection ARP Sélection
Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines