Magazine Cinéma

[Critique ] Turner

Par Gicquel

Turner

J. M. W. TURNER ( Arte France ) [Critique ] Turner

Autoportrait

Sortie le 17 Mars

Alors que le  Grand Palais consacre une très belle exposition  au peintre anglais, Alain Jaubert décrypte  son œuvre.

Plus de 30 000 œuvres, dont 20 000 dessins et esquisses, 300 peintures achevées, plus de 6 000 aquarelles, 300 carnets… Peu d’artistes ont été aussi prolifiques et novateurs à la fois que Joseph Mallord William Turner (1775-1851), merveilleux « peintre de la lumière »  .  Alain Jaubert déroule le fil d’une existence entièrement dédiée à l’art, à travers les ciels changeants d’une œuvre reconnaissable entre toutes.

Il ne s’agit pas d’une simple biographie , mais plutôt d’un portrait en creux réalisé par quelques spécialistes , autour des grands thèmes du peintre . On réapprend  ici l’importance de l’aquarelle , que Turner traitait avec une infinie beauté . On suit parfaitement l’évolution qui le mènera tardivement à projeter les effets de sa technique d’aquarelliste  sur la peinture à l’huile, inventant ainsi un procédé qui lui permet de tendre de plus en plus vers la dissolution des formes : c’est la lumière qui fait vibrer le monde, c’est du soleil lui-même que naît la couleur.

Je ne sais si à l’époque on parlait déjà d’abstraction , mais plus d’un tableau de sa dernière période vise à cette sublimation de la nature à travers quelques taches de couleurs et une forme suggérée. Je ne me lasse pas de cette « Tempête de neige en mer »  que Turner a croqué en restant quatre heures accroché au mat d’un bateau . On retient qu’il fut l’un des précurseurs de l’impressionnisme.

[Critique ] Turner

Alain Jaubert s’appuie  sur les commentaires des conservateurs de la Tate Britain de Londres (où se trouve rassemblé l’essentiel de son œuvre) et du Louvre. Des landes écossaises à la vallée du Rhin, des lagunes de Venise aux rivages de la Loire, le voyage ,joue un rôle primordial chez cet artiste précoce, dont l’influence sur la peinture dite de « paysage » est considérable. Mais il ne voyageait jamais pour le plaisir , toujours pour découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles sensations .

Parmi toutes les bonnes fenêtres de ce dvd, j’ai bien aimé la vision symétrique d’un Turner réalisé à partir d’un tableau  de Van de Velde le jeune , à la demande d’un mécène, le duc de Bridgewater. Revoir aussi à l’occasion d’une discussion sur le sublime opposé à la beauté , ce superbe « Pont du diable » ,  » symbole de la recherche du sublime » commente un critique.

[Critique ] Turner

Une alchimie spectaculaire se dégage de cette harmonie bouleversée . Le dvd contient de nombreuses révélations de ce genre , et même quelques secrets autour d’un travail érotique , peut-être peu connu du célèbre peintre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • [Critique] Nine

    [Critique] Nine

    « Nine » de Rob Marshall Vu au Cinéma Je ne sais pas comment aborder ce film ; méli-mélo d’images et d’histoires, salmigondis cinématographique, ramasse... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique) Liberté

    [Critique) Liberté

    «  Liberté » de Tony Gatlif Vu au Cinéma Il y a la guerre, mais ce n’est pas la sienne. Au cœur de la France occupée, cette famille tsigane ne comprend pas qu’o... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] Killshot

    [Critique] Killshot

    « Killshot » de John Madden (M6 Video) En DVD depuis le : 2 mars 2010 Avec Diane Lane, Thomas Jane, Rosario Dawson C’est le genre de film qui ne paie pas de... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] Rapt

    [Critique] Rapt

    «  Rapt » de Lucas Belvaux  (Diaphana édition vidéo) Avec  Yvan Attal et Anne Consigny Sortie cinéma : 18 novembre 2009 En dvd  le : 17 mars 2010 Le fond de... Lire la suite

    Par  Gicquel
    CINÉMA, CULTURE
  • Turner et ses peintres

    Le peintre anglais J.M.W Turner (1775-1851), largement reconnu de son vivant, est considéré aujourd’hui comme l’un des plus grands peintres de paysage du XIX èm... Lire la suite

    Par  Vanessacoraretti
    CINÉMA, CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Critique : "Estomago"

    Critique "Estomago"

    ESTOMAGODe Marcos JorgeAvec Joao Miguel, Fabiula Nascimento et Babu Santana Mon avis : ««« Avec "Estomago", premier film au monde qui utilise le mot "estomac"... Lire la suite

    Par  Dime
    CINÉMA, CULTURE
  • Critique : "Orpailleur"

    Critique "Orpailleur"

    ORPAILLEURDe Marc BarratAvec Tony Mpoudja, Julien Courbey et Sara Martins Mon avis : o L’initiative est louable. Se pencher sur l’orpaillage, ce fléau terrible... Lire la suite

    Par  Dime
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Gicquel 940 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines