Magazine Culture

Salif Keita

Publié le 19 mars 2010 par Avenuemontreal

Depuis plus de 40 ans, Salif Keita, que l’on dit la voix d’or de l’Afrique, poursuit de manière inlassable son travail d’orfèvre de la musique malienne moderne, repoussant les frontières musicales. Comme en fait foi sa plus récente réalisation, La différence – « Je suis un noir, ma peau est blanche et moi j’aime bien ça, c’est la différence », chante celui qui est né albinos -, sa musique multiplie les ouvertures sur le monde.

Militant, il chante la misère de ceux de sa condition et celle du peuple de son continent avec une émotion profonde, sur des mélodies acoustiques amalgamant musiques orientales et mandingues que renforce, sur disque, l’apport d’illustres collaborateurs comme le Libanais Ibrahim Maalouf, les guitaristes Seb Martel et Bill Frisell et le percussionniste Mamadou Koné.

Métropolis
18 juin 2010


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Avenuemontreal 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines