Magazine Culture

Anthologie permanente : Philippe Jaccottet

Par Florence Trocmé

Parler donc est difficile, si c’est chercher… chercher quoi ?
Une fidélité aux seuls moments, aux seules choses
qui descendent en nous assez bas, qui se dérobent,
si c’est tresser un vague abri pour une proie insaisissable….

Si c’est porter un masque plus vrai que son visage
pour pouvoir célébrer une fête longtemps perdue
avec les autres, qui sont morts, lointains ou endormis
encore, et qu’à peine soulèvent de leur couche
cette rumeur, ces premiers pas trébuchants, ces feux timides
     – nos paroles :
bruissement du tambour pour peu que l’effleure le doigt inconnu…

Philippe Jaccottet, Chants d’en bas, dans À la lumière d’hiver, Gallimard, 1977, p. 59

contribution de Tristan Hordé

Philippe Jaccottet dans Poezibao :
Bio-bibliographie de Philippe JaccottetFiche de lecture de De la poésie,
extrait 1,extrait 2,extrait 3,extrait 4,extrait 5,extrait 6,extrait 7,extrait 8


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Nicole Brossard

    on appelle bruit de beauté la mer soudée au sel dans l’infiniment nuit au-delà de tous les récits on appelle aussi bruit de beauté le silence sa signature... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Alain Suied

    L’enfant qui appelle au fond de chacun reste tapi dans l’obscurité de l’abandon. Il faudrait le prendre dans les bras et lui murmurer la berceuse du retour. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Jacques Dupin

    Grand vent Nous n’appartenons qu’au sentier de montagne Qui serpente au soleil entre la sauge et le lichen Et s’élance à la nuit, chemin de crête, À la... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Maryse Hache

    il fait juillet à n’y pas croire elle tombe la petite pluie fine et tendre sur le noisetier le pin les lauriers-palme les rhododendrons les orangers du mexique... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Ludovic Janvier

    Ramuz écrit que la pensée remonte les fleuves. Qui les descend, c’est la rêverie. Sans doute quelque part un gourmand de rivière et de langue aura-t-il déjà... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Raymond Queneau

    Jardin oublié L’espace doux entre verveines entre pensées entre reines- marguerites, entre bourdaines s’étend à l’abri des tuiles l’espace cru entre artichauts... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie permanente : Florence Pazzottu

    Trop, dure, trop, sèche, la terre, n’accueille pas la pluie,, L’eau enfle,,, et glisse,, désormais inutile et néfaste,,, dévaste Tout – ce dont elle avait le... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines