Magazine Poésie

Chanson de la femme assise (Edmond Jabès)

Par Arbrealettres
Chanson de la femme assise (Edmond Jabès)


C’est une femme assise
Rongée des soleils.

Ses larmes autrefois
ont boisé la terre.

Son cœur est en feu.

C’est une femme assise
Sur mes genoux. Distraite,
Elle compte les jours.

(Edmond Jabès)



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine