Magazine Poésie

Chanson de l’étrangère (Edmond Jabès)

Par Arbrealettres


Elle était debout
contre l’arbre.
Elle était nue.
Elle était le sexe de l’arbre.

Elle attendait l’homme
et, de leur amour,
le monde allait naître.

Elle était pâle.
Elle était l’amour.
Et l’homme lui soufflait
le nom de ses frères.

Elle était morte
et l’homme parlait toujours.

(Edmond Jabès)



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine