Magazine Cuisine

Kitchendiet : bilan personnel

Par Ariane_dt @ArianeGrumbach

Comme je l'avais dit ici, j'ai eu l'occasion de goûter les plats Kitchendiet lors d'une dégustation en présence du chef Mauro Colagreco. Mais je voulais tester ces plats dans la "vraie vie" pour donner mon avis. C'est-à-dire préparés par un traiteur, conditionnés sous vide, réfrigérés, stockés, réchauffés au micro-ondes.

24fev 001.jpg Un des emballages de plat Kitchendiet avec la recette présentée par Mauro Colagreco

Pourquoi tout d'abord m'intéresser à Kitchendiet ? Je ne soutiens pas du tout leur démarche globale puisque je suis contre les régimes et qu'ils proposent des programmes restrictifs avec un nombre de calories déterminé, qui selon moi sont des sortes de régimes hyper-protéinés. Mais mon attention avait été attirée par la promesse de qualité gustative. Du coup, pourquoi ne pas conseiller de temps en temps ces plats à des personnes qui déjeunent sur leur lieu de travail et disposent d'un micro-ondes, sans entrer dans le régime proprement dit, en traitant le plat normalement, en l'associant à du pain, un dessert, ... ?

C'est donc ce schéma que j'ai voulu tester. J'ai commandé 5 plats différents. On a la souplesse de commander à l'unité mais il faut bien sûr un montant minimal pour "rentabiliser" sa commande. Chaque plat revient assez cher (8,80 euros), cela n'est pas comparable aux plats préparés du commerce.
J'ai donc fait plusieurs déjeuners avec des plats Kitchendiet que j'ai réchauffés au micro-ondes dans les conditions indiquées. J'ai pris la peine de les présenter du mieux possible dans une assiette et j'espère que nul ne les mange dans la barquette, c'est vraiment trop triste ! Je ne sais pas si tous les magazines qui en parlent ont fait ce test mais je ne peux pas dire que je me sois régalée autant que quand c'était le chef qui cuisinait ! La plupart des plats m'ont paru très fades, malgré tous les épices et aromates mentionnés. Je dois avouer que je manque de moyens de comparaison car je mange très rarement des plats préparés et c'est sans doute nettement supérieur à ce qu'on trouve habituellement.

26fev 002.jpg

Un plat sous vide dans sa barquette (saumon)

Si on regarde plus en détail mon "palmarès", deux plats m'ont paru corrects et mangeables sans trop de déplaisir : le "Poulet, légumes sautés à la badiane, sauce verte" et le "Pavé de saumon carottes à l'orange, petits navets et mousse d'épinards". Peut-être que le poulet et le saumon sont les plus faciles à maintenir à un niveau correct ?

Pour ce qui concerne les "Crevettes Black Tiger et légumes au wok" : les crevettes étaient OK mais les légumes d'accompagnement vraiment ramollos.

A l'inverse, dans le "Filet de cabillaud, piperade au chorizo et persil", le poisson était vraiment triste alors que les légumes pouvaient aller.

Enfin, la "Joue de boeuf, chou vert parfumé au gingembre, jus curry et citronnelle" m'a désagréablement surprise par la quantité de gras gélatineux présente, vraiment peu appétissante.

24fev 003.jpg
Le plat prêt à être servi après réchauffage (joue de boeuf)

Bien sûr, cela n'est que mon avis en toute subjectivité et je suis sans doute assez difficile. Au global, pas d'enthousiasme. Ce type d'alimentation est franchement monotone et j'ai du mal à imaginer qu'on puisse manger cela midi et soir. Il y a vraiment d'autres façons de perdre du poids durablement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ariane_dt 8474 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte