Magazine Culture

Happy birthday Jazz Hot

Publié le 23 mars 2010 par Souillacenjazz
Happy birthday Jazz Hot
JAZZ HOT fête ses 75 ans le mardi 23 mars 2010 à partir de 22h00, au Caveau de la Huchette à Paris.
Le n° 651, "Spécial 75 ans » de JAZZ HOT est paru, vous pouvez le commander sur www.jazzhot.net
"C’est un bel anniversaire pour une belle revue qui tombe on ne peut mieux puisqu’on fête en ce début d’année le centenaire de Django Reinhardt dont la vie a été tant mêlée à celle de Jazz Hot. Jazz Hot n’est pas une revue normalisée. Elle le doit à son père fondateur et longtemps nourricier, l’essentiel Charles Delaunay. Son ambition pour la revue et le jazz a dominé les traditionnels problèmes d’ego et d’intérêt personnel. C’est rare, mais ça arrive. C’est une revue où la passion a été le moteur essentiel : celle du jazz, une culture musicale spécifique mais aussi celle de l’art en général. Jazz Hot appartient à cette première moitié d’un XXe siècle très décrié aujourd’hui qui vit pourtant se dérouler de grands débats autour de l’art, de la culture, des idéologies, des philosophies, dans une époque d’engagement où, dans quelques rares pays démocratiques, certains ont imaginé un autre avenir pour la culture que de soumission, compromission et consommation. Il en reste toujours quelque chose. Jazz Hot est né dans cette atmosphère effervescente d’un âge d’or de l’art, du jazz et du cinéma en particulier, les arts d’un Nouveau Monde qui s’exporta de manière fulgurante.
Dans un domaine aussi spécialisé que le jazz, chacun peut constater que les revues portent en elles les conditions de leur date de naissance, la personnalité de leur créateur. Quand on atteint l’âge de Jazz Hot, cette personnalité devient un bien précieux, un modèle alternatif à préserver, d’autant que notre époque n’est pas tendre pour les aventures indépendantes.
Jazz Hot a failli maintes fois disparaître sous les assauts conjugués de la normalisation et des accidents de la vie. Mais Jazz Hot est là, avec sa philosophie issue d’une époque dont le trait principal est la liberté de pensée. Une équipe qui ressemble à une tribu de Gaulois irréductibles, avec ses défauts et ses qualités, réussit depuis 20 ans à maintenir le cap ».
Yves Sportis directeur de la rédaction
En tant qu’ancien rédacteur de Jazz Hot entre 1987 et 1994, je me devais de célébrer cet anniversaire et de saluer l’équipe en place et dire combien j’ai été fier de faire partie de la plus ancienne revue de jazz au monde.
Robert Peyrillou

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Souillacenjazz 609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines