Magazine Culture

Final Fantasy Forever

Publié le 23 mars 2010 par Fromtheavenue

Quelle immense joie que d'arriver sur Cocoon, et de découvrir l'immensité d'un monde dans lequel on aimerait vivre, pour le meilleur et pour le pire.Alors depuis, j'en rêve aussi la nuit bien sûr, et j'attends le moment fantastique de me replonger dans le jeu dès que je peux.Cette émotion que procure Final Fantasy dans ces instants précieux n'est comparable à aucune autre dans le monde vidéo-ludique.Tout à coup, c'est comme si tout basculait et qu'on puisse entrevoir un univers entier, troublant, complet, et complexe, qui pose des questions sans y répondre, qui se construit ici sur une terre détruite, maltraitée, mais où la possibilité du bonheur, de la délivrance, transperce à chaque instant. Le mystère, la beauté, la grâce, la rédemption, l'amitié, la mort, ne sont que quelques uns des thèmes abordés dans ce vibrant voyage.Cette vie, annexe, me devient nécessaire, il me faut voir ces lieux, vérifier par moi-même chaque recoin, chaque anfractuosité, afin de m'extasier comme jamais auparavant.Alors pour tout cela, s'il-vous-plait, ne vous laissez pas assomer par les critiques pas toujours très tendres envers ce dernier opus (numéro 13 déjà!) mais laissez-vous plutôt bercer par les mélodies enivrantes et le monde de Coccon, et surtout celui bouleversant de Gran Pulse.Quel plaisir de s'y plonger et de s'y replonger. Bonne baignade, tandis que je vais prolonger la mienne autant que possible.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fromtheavenue 2607 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine