Magazine Beaux Arts

Coulures sans couleurs

Publié le 29 mars 2010 par Agegout
Encore dans ces histoires de coulures, rien de pire que ces sataniques coulures. On peut faire  de la peinture, des paysages en Provence, de la lavande au Lavandou, des mas un peu partout.. mais faire de la peinture en laissant de manière ostentatoire les coulures, c'est insupportable.. Pourtant  la coulure rythme la peinture , lui donne naturellement une structure qui organise l'espace.  Alofs, faire des coulures invisibles , les laisser deviner en filigrane, les rendre discrètes, comme on le ferait avec un pyjama transparent. Je repense du coup à Buren et ses bandes de couleurs qui rythment le vide de son travail.. vide insondable si l'on exclu l'aspect  vaguement décoratif de ces... hum.. comment dire.? Je repense à Buren  et je dis l'indécence de son pyjama, cauchemar récurant..  écoeurant. Flo aux coulures devenues érotiques
80x60 acry et marouflages sur toile 
flo sans ses coulures 80x60   

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Agegout 2536 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte