Magazine Culture

Romain Gallo contre Charles Perrault

Publié le 30 mars 2010 par Pralinerie @Pralinerie
Lecture commune avec Katell dont il me tarde de lire l'avis.
Gérard Moncomble révolutionne le conte de fée. Figurez vous que Perrault s'est moqué de nous. Franchement, vous y croyez à ces histoires de princesses ensorcelées, de chats bottés et de chaperons grignotés par le loup ? Non, ça vous semblait trop gros aussi : Charles Perrault se moque de nous !
Heureusement, le détective Gallo rétablit ici la vérité. Et le flic Perrault n'a qu'à bien se tenir !
Madame Leloup confie à Gallo sa première enquête. Comment ce boucher végétarien aurait-il pu découper le petit chaperon rouge et sa mère-grand puis les manger ?
L'homme à la barbe de Cyan divorce beaucoup... Et ses femmes disparaissent. Qui a fait le coup ?
Amélie Croquemitain appartient à une secte d'adorateurs des chats. Une histoire hallucinante !
Jules Leroy appelle Gallo pour retrouver sa fille. Enlevée, certainement.
Leprince a vu sa fiancée se volatiliser avec ses biens, ne laissant derrière elle qu'une chaussure en croco. La comtesse Marraine-Lafée est dans le coup !
Quant à Logre, il prend Gallo en otage. Rixes de truands avec Jo Nabo... Là encore, une histoire plus subtile que Tom Pouce.
Bref, Moncomble revisite sous la forme du polar les plus grands contes de Perrault. Ici, point de langage ampoulé. On parle de flic, de poulet, Gallo aime causer comme un privé contemporain un peu voyou sur les bords.Romain Gallo contre Charles Perrault

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine