Magazine Culture

Joe Big-Big

Publié le 30 mars 2010 par Onarretetout

IMG_1184Le Musée des Arts derniers est une galerie d’art, rue St Gilles à Paris, qui expose des œuvres d’artistes ayant une relation avec l’Afrique. Passant devant sa vitrine, j’y suis entré, intrigué par des personnages en fil de fer. Pas ceux de Calder, dont le fil dessine une forme épurée, mais des hommes, des femmes, des enfants, en volume, dont la tête expressive semble laisser voir l’agitation des muscles sous la peau, dont les vêtements sont faits de morceaux de grilles de moustiquaire, et dont l’attitude force l’attention du passant. Et pourtant, je n’ai vu que des petites sculptures, l’artiste étant désormais surnommé Joe Big-Big pour sa spécialité à réaliser des œuvres monumentales, tellement la vigueur de son art lui impose le grand format. Depuis une quinzaine d'années, ce sculpteur ghanéen vivant en France travaille le métal, "symbole du labeur humain, avec des matériaux simples, humbles, issus du quotidien des hommes comme le fil de fer et le grillage". L’expression en est saisissante, parce que l’artiste y met tant d’humanité et de souplesse que le mouvement de la mère qui part avec son enfant comme celui de la lectrice stimule en nous l’expérience de ces mêmes gestes, dans leur urgence et leur simplicité.

IMG_1188
   
IMG_1186


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine