Magazine Culture

Photographe, le plus beau métier du monde

Publié le 30 mars 2010 par Pixfan @pixfan

C’est en 1963 que Claude Bouchot expose son premier film avec un 6 x 9 à soufflet. Après avoir appris la photographie en autodidacte, il décide à l’âge de 30 ans de retourner sur les bancs d’école afin d’acquérir l’essentiel des connaissances de base du métier. Puis, durant une année et demie, il étudie la sensitométrie, une formation complémentaire qui se révélera décisive pour sa carrière de photographe scientifique.

Dès 1978, ayant le souci de transmettre ses connaissances, il collabore à la rédaction de la revue suisse Photo Ciné Expert ainsi qu’à Photo Ciné Revue, première revue française de photographie. Dans le cadre de sa vie professionnelle, il passe ainsi des milliers d’heures au laboratoire photo… avant que la révolution numérique ne l’atteigne finalement en 1995.

Aujourd’hui à la retraite, Claude Bouchot nous fait partager son expérience et sa passion pour la photographie, non sans une pointe de nostalgie. Son témoignage est particulièrement instructif sur l’âge d’or de la photographie argentique et sur la culture technique qui lui est propre. Claude Bouchot rend également hommage à tous les passionnés de photographie.

Cet ouvrage est présenté au Salon du Livre de Paris qui se tient jusqu’au 31 mars 2010.

Photographe, le plus beau métier du monde

Photographe, le plus beau métier du monde
Editions BoD
112 pages
25 illustrations photographiques
Format : 13,5 x 21,5 x 1 cm
Couverture souple
ISBN : 978-2-8106-1677-0
Prix : 10 €

Lien : Photographe, le plus beau métier du monde


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pixfan 18388 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte