Magazine Côté Femmes

Ma vie est tout à fait fascinante...depuis que j'ai des enfants!

Publié le 30 mars 2010 par Mcommemaman
J'ai souri ce matin en lisant vos commentaires suite à mon billet d'hier. Je sais que nous traversons toutes des périodes plus serrées périodiquement. C'est normal, c'est ainsi que va la vie en famille. Ça ne roule pas toujours comme sur les roulettes! Mais ça ne veut pas dire pour autant que le jeu n'en vaut pas la chandelle. Au contraire, n'est-ce pas? Et il faut être parent (ou beau-parent) pour savoir à quel point le fait de vivre en présence d'enfants peut nous faire grandir! Qu'en pensez-vous?
Mais il y a un commentaire qui m'a fait un petit pincement au coeur. Celui d'une future maman pour qui, je crois, mon billet d'hier a fait un peu peur à propos du métier de maman. J'ai donc décidé de poursuivre ma réflexion sur le sujet. Pour elle, pour les futures et jeunes mamans et pour moi. Parce que c'est toujours bon de faire le point périodiquement sur notre vie, non?
Loin de moi l'idée de vouloir décourager les mamans en devenir! Aaah, la vie avec les enfants est si riche et nous apporte tellement sur le plan personnel que c'est irremplaçable. 
Ma vie est tout à fait fascinante...depuis que j'ai des enfants!
Ma vie est tout à fait fascinante...depuis que j'ai des enfants!
Ma vie est tout à fait fascinante...depuis que j'ai des enfants!
Mais, il ne faut pas se leurrer, dans cette belle épopée, il arrive parfois des moments où c'est plus difficile. Encore là, c'est plus que normal; nous sommes tous des humains! Nous avons tous des aspirations, des rêves, des responsabilités et des fantasmes de pouvoir en accomplir toujours plus, plus plus. 
Mais c'est impossible avec une jeune famille à prendre soin, à faire grandir, à nourrir physiquement, psychologiquement et spirituellement. Et, étonnamment, c'est ce qui rend la parentalité si riche et si extraordinaire. Le fait d'être obligé de ralentir pour prendre soin de plus petits que soi nous amène à vivre davantage dans le moment présent. À revoir nos priorités. À faire mûrir nos idées. 
Et pendant ce temps, les enfants déteignent positivement sur nous de par leur spontanéité, leur personnalité propre. Ils nous poussent à réfléchir sur nos valeurs, à revoir nos absolus, à descendre de nos talons hauts, à relâcher notre cravate et à réapprendre à vivre avec les yeux que nous avons déjà eus lorsque nous étions petits...il n'y a pas si longtemps. 
Cela implique aussi que, dans les moments difficiles où nous nous sentons coincés, où nous semblons manquer d'espace vital, où la vie quotidienne nous en demande toujours un peu plus et que nous ne sommes plus capables d'en prendre ou d'en donner, il est tout à fait sain et normal d'en avoir ras le bol et de l'exprimer à sa famille. Cela conscientise tout ce beau monde au fait qu'avant d'être parent, nous sommes une femme ou un homme, amoureux (ou en quête de) et que nous avons aussi besoin de prendre soin de nous. Comme nous le faisons si bien pour nos petits. Comme nous le faisions certainement avant qu'ils n'arrivent dans nos vies. N'ayez crainte, les enfants le comprennent très bien cela.
C'est merveilleux de passer ses journées auprès de notre progéniture. De jouer, bricoler, lire des livres, sortir, voir des amis en leur compagnie. C'est une chance inouïe! Mais ça prend aussi du temps pour se ressourcer. Pour être seule, en amoureux, entre ami(e)s. Sans se sentir coupable. 
Ma vie est tout à fait fascinante...depuis que j'ai des enfants!
À vous toutes, chères futures et jeunes mamans, je vous souhaite des moments merveilleux avec vos enfants. C'est facile, vous n'avez qu'à les suivre dans leurs petits bonheurs quotidiens. Attendez-vous à ce que cette belle aventure vous transforme et change les lunettes par lesquelles vous regardiez la vie auparavant. Et c'est génial!
Mais je vous souhaite par-dessus tout de prendre soin de la nouvelle personne que vous devenez. Ce n'est pas parce que vous êtes maintenant une maman que vous n'avez plus besoin de prendre soin de vous ou que quelqu'un vous chouchoute. Au contraire! C'est ainsi que vous pourrez prendre cette belle énergie pour faire pousser vos petits lutins avec patience et amour.
Je me tais maintenant. Je suis loin d'être parfaite dans ce domaine. Mais je m'assume et j'ai du temps à me consacrer avant la fin de la sieste! Et de la crème glacée à savourer avec une amie d'ici peu...sans enfant.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mcommemaman 523 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte