Magazine Beaux Arts

Paysages chorégraphiques contemporains : le fabuleux coffret de 15 DVD... que vous n'aurez jamais pour Noël

Publié le 26 novembre 2007 par Jérôme Delatour
Dites, pour changer de la dernière PlayStation ou de l'oeuvre complète de Bach en 300 CD, que diriez-vous d'un coffret de 15 DVD de danse contemporaine ? Oui oui, j'ai bien dit 15 DVD, tout frais de juillet dernier.
Voilà ce que je vous propose :

Coffret paysages chorégraphiques en France

(7 DVD / 15 films)

DVD 1
Le corps silencieux - Emmanuel Vantillard 6’
Entropie - Jérôme Thomas 10’
Lexique dansé - Jeannette Dumeix 60’

DVD 2
Divagations dans une chambre d’hôtel - Philippe Barcinski, Dainara Toffoli 25’
La Madâ’a - Benjamin Silvestre 26’
Uzes Quintet - Catherine Maximoff 24’

DVD 3
L’homme qui danse - Rosita Boisseau, Valérie Urréa 59’
Kaspar Konzert - Sylvie Blum, François Verret 25’
Skull* cult - Christophe Bargues 25’

DVD 4
Josef Nadj, dernier paysage - Josef Nadj 51’
Paso Doble Agusti Torres 41’

DVD 5
Odile Duboc, une conversation chorégraphique - Laszlo Horvath 56’

DVD 6
Pavillon - noir Pierre Coulibeuf 24’
Somewhere in between - Pierre Coulibeuf 70’

DVD 7
Les pieds sur scène - Eric Legay 52’

Coffret paysages chorégraphiques dans le monde

(8 DVD / 8 films)

DVD 8
Les Ballets de-ci de-là - Alain Platel 110’

DVD 9
Corps, accords -Michel Follin 59’

DVD 10 _Cris de corps - Céline Serrano 52’

DVD 11
La danseuse d’Ebène - Seydou Boro 52’

DVD 12
Dominique Mercy danse Pina Bausch - Régis Obadia 56’

DVD 13
My lunch with Anna - Alain Buffard 58’

DVD 14
One flat thing, reproduced - Thierry de Mey 26’

DVD 15
Saburo Teshigawara, danser l’invisible - Elisabeth Coronel 57’

Alors, heureux ? Je vois, vous vous dites que ce n'est pas possible, c'est un rêve éveillé, allons, quinze DVD d'un coup, comme ça, ce serait trop beau, ça se saurait, il y a un truc...
Gagné !
Ces DVD (détail ici) font partie de l'"offre documentaire du ministère des Affaires étrangères (...) destinée exclusivement au réseau culturel français à l’étranger", à diffusion strictement non commerciale. En clair, ce n'est pas pour vous : vous ne pouvez pas les acheter, même à l'unité.
Quant à les voir... Avec un peu de chance, peut-être en apercevrez-vous un au hasard d'un festival de vidéo, en Grèce ou au centre Pompidou... Parce que pour l'instant, ils ne sont ni à la BnF, ni à la médiathèque du Cnd, ni à la Bpi. Et même ce faux frère de Google feint de ne pas les connaître (11 réponses pour le monde entier !). Si j'étais dans un mauvais jour, j'en concluerais que l'Etat continue de diffuser la culture comme dans les années cinquante, et que, rapport qualité-prix, sa méthode me paraît d'une souveraine inefficacité. Mais comme je suis dans un bon jour, je me contenterai de vous renvoyer, si vous le trouvez, à l'article de la revue annuelle (à diffusion strictement non commerciale...) Images de la culture (n° 22, juillet 2007), p. 44-77, qui célèbre la parution de cette admirable collection.
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jérôme Delatour 206 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines