Magazine Culture

Les lieux sombres

Par Madame Charlotte

Les lieux sombresAuteur : Gillian Flynn
Titre original : Dark places
Éditeur : Sonatines
1ère édition : 2009
Nb de pages :
Lu : février 2010
Ma note : coup de coeur

Résumé
Après Un sur deux de Steve Mosby, Seul le silence de R. J. Ellory, Au-delà du mal de Shane Stevens, le nouveau thriller Sonatine, un roman d’une intensité exceptionnelle Début des années 1980. Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l’innocence bafouée. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s’est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d’un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C’est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu’une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n’aura pas d’autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l’affaire, quelles qu’en soient les conséquences. Bien loin des clichés et du manichéisme qui encombrent la plupart des thrillers contemporains, Gillian Flynn nous offre ici une intrigue d’une densité rare, des personnages complexes, tragiques, terriblement humains. Considérée dès son premier roman, Sur ma peau, comme l’une des voix les plus originales du thriller contemporain, elle confirme avec ce livre, où l’on retrouve son style intense et viscéral, son immense talent.

Mon avis
Libby Day est une jeune femme meurtrie, pour ne pas dire à trois-quarts détruite par le massacre de sa famille. Dépressive chronique, elle s’avère incapable de mener une vie normale et vit des dons qui lui ont été faits depuis son enfance par des âmes compatissantes.
Sa rencontre avec une curieuse association regroupant des amateurs d’énigmes et de faits-divers va la pousser à remettre son propre témoignage en question.
La construction est habile et entretient efficacement le suspens. Les chapitres relatant l’enquête de Libby alternent avec ceux sur le déroulement de la journée précédant le massacre.
Tandis que Libby connait peu voire plus son frère, condamné à vie suite à son témoignage, le lecteur apprend à connaître non seulement son frère mais aussi toute la famille Day.
Le contexte de misère et de dénuement est frappant. Les personnages sont tous plus ou moins abîmés par la vie et sans défense. Ils se débattent comme ils peuvent, pas un ne m’a semblé échapper à un destin douloureux. Chacun des protagonistes présente des tares, diverses et variées, qui les rendent étonnement réalistes et attachants.
On découvre peu à peu les circonstances de la mort des sœurs et de la mère de Libby. L’intrigue est particulièrement retorse, le dénouement inattendu, l’évolution constante et plus on approche de la fin plus le rythme s’accélère.
Une sacrée belle découverte pour ma part, des personnages magnifiques, victimes de circonstances tragiques, une histoire sordide et pas si simple que ça.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Madame Charlotte 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte