Magazine Cuisine

Nestlé protège ses sources d’eau minérale grâce au bio

Par Macantinebio

On apprend sur le site internet de Nestlé Waters que les eaux minérales naturelles Nestlé Waters France bénéficient d’une protection biologique à long terme.

Pour protéger ses sources d’eau minérale naturelle, Nestlé Waters France a mis en place une stratégie de développement local avec les agriculteurs, les collectivités locales et l’ensemble des parties prenantes. Ce qui permet de préserver les exploitations agricoles existantes, au prix il est vrai d’un changement important dans leur mode de fonctionnement, et d’apporter une contribution décisive au développement durable des régions d’émergence des sources…

Une des illustrations de l’engagement de Nestlé Waters France est le partenariat qui l’unit, via sa filiale Agrivair, aux agriculteurs et aux collectivités locales, sur les périmètres de Vittel, Contrex et Hépar. Sur plus de 10 000 ha, le territoire est garanti « zéro pesticides »

Autre exemple, le site d’embouteillage de Perrier à Vergèze a également mis en œuvre une collaboration avec les agriculteurs. La production maraîchère intensive, grosse consommatrice d’eau, d’engrais et de pesticides, étant très développée dans le Gard, une voie alternative a été engagée pour ces productions, ainsi que pour la viticulture qui occupe la majeure partie de la surface exploitée. C’est pourquoi, à partir des années 90, l’entreprise a commencé à louer aux agriculteurs locaux des terrains de sa propriété, soit un millier d’hectares autour de la source. Une seule condition : qu’ils s’engagent à y pratiquer une agriculture biologique, c’est-à-dire sans engrais synthétiques ni pesticides…. C’est pourquoi 70% des agriculteurs du bassin de Vergèze ont adopté le cahier des charges établi par Perrier. Aujourd’hui, la production de vin bio dans la région est l’une des premières de France, et l’une des plus rentables.

On comprend bien l’intérêt pour Nestlé de convertir au bio les agriculteurs présents sur les terres entourant les sources d’eau minérale naturelle que l’entreprise suisse exploite. L’épandage de produits chimiques de synthèse sur les terres entourant les sources représente un risque de pollution majeur pour Nestlé et donc un risque mortel pour l’entreprise.

On aimerait qu’un tel raisonnement s’applique aussi aux sources d’eau … du robinet qui représente le 1er fournisseur d’eau minérale pour les consommateurs d’eau en France.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Macantinebio 850 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte