Magazine Société

Rapport sur les violations israéliennes des droits humains

Publié le 11 avril 2010 par Tanjaawi
Les Forces d’occupation israéliennes (FOI) poursuivent leurs agressions systématiques contre les civils palestiniens et leurs biens dans les Territoires palestiniens occupés (TPO).

Au cours de la semaine écoulée :

  • le corps d’un militant de la résistance palestinienne a été retrouvé dans la bande de Gaza alors qu’il était recherché depuis une semaine ;
  • 5 civils palestiniens, dont 3 mineurs, ont été blessés par des tirs israéliens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza ;
  • les FOI continuent d’ouvrir le feu sur les agriculteurs et salariés palestiniens dans les zones frontalières à l’intérieur de la bande de Gaza ;
  • les avions israéliens ont mené toute une série de frappes aériennes contre des cibles civiles dans la bande de Gaza :
    • une laiterie, deux manoirs, une pièce d’une autre maison et une automobile ont été détruites ;
  • les FOI continuent d’utiliser la force contre les manifestations non violentes en Cisjordanie :
    • 3 journalistes ont été blessés ;
  • les FOI ont fait 15 incursions dans les communautés palestiniennes de Cisjordanie et une dans la bande de Gaza :
    • elles ont arrêté 22 civils palestiniens dont 6 enfants, en Cisjordanie ;
  • Israël poursuit son siège total sur les TPO et l’isolement de la bande de Gaza du monde extérieur ;
  • il continue ses activités de colonisation en Cisjordanie et les colons israéliens leurs agressions contre les civils palestiniens et leurs biens ;
    • les colons israéliens menacent d’expulsion des familles palestiniennes de leurs maisons dans le quartier de Sheikh Jarrah, à Jérusalem ;
    • un militant britannique des droits de l’homme a été blessé par les colons israéliens.
(JPG) Une Palestinienne assise près de sa maison qui vient d’être bombardée
par les avions israéliens à Khan Yunis, bande de Gaza.

Violations israéliennes recensées durant la semaine du 1er au 7 avril 2010

1 - Incursions dans les zones palestiniennes et agressions contre les civils palestiniens et leurs biens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza

Jeudi 1er avril

-
  Incursions dans la région de Ramallah : vers 1 h du matin, les FOI entrent dans Deir Nizam, un village au nord-ouest de Ramallah. Elles mènent leur raid, fouillent des maisons, mais aucune arrestation n’est signalée.

Vers 2 h, incursion dans le camp de réfugiés d’al-Am’ari, au sud de Ramallah, au cours de laquelle l’armée d’occupation arrête 3 civils, dont un mineur :

-
   Firas Mohammed Firas, 17 ans,
-
   Younis Yousef al-Safi, 21 ans, et
-
   Hamada As’ad al-Loulu, 21 ans.

-
  Région de Bethléhem : vers 1 h 30 du matin, raid dans la ville, fouilles de maisons et arrestation de ‘Atiya ‘Ouda Sobeh, 25 ans.

-
  Beit Lahia, bande de Gaza : 7 h 10, les vedettes gardes-côte des FOI tirent sur plusieurs bateaux de pêche au large de Beit Lahiya. Les équipages sont contraints de rentrer. On ne compte aucune victime.

Vendredi 2 avril

-
  Khan Yunis, bande de Gaza : minuit 35 mn, l’aviation israélienne bombarde les abords de la localité de Asdaa’Media située à l’ouest de Khan Younis. 3 missiles détruisent la maison de Suleiman Salama Abu Mustafa, celle de Jawdat ’Abdul Salam al-Nabris et celle de Fat’hi ’Abdul Hadi Nasser.

-
  Gaza ville : minuit 40 mn, l’aviation bombarde une usine de conditionnement des produits laitiers appartenant à Mo’tassem Ahmed Dalloul, 31 ans, dans la localité de al-Sabra, banlieue sud de Gaza ville. Un hangar mitoyen et une voiture en stationnement sont également détruits. Les maisons proches sont endommagées. Malak Mosa’ed al-’Arabid, 18 mois et ’Abdullah Ahmed Sarsour, 12 ans, sont blessés par des éclats de verre.

-
  Khan Yunis : 18 h, le Personnel médical du Croissant-Rouge trouve le corps de Jihad ’Ata Suleiman al-Daghma, 18 ans, à proximité de la frontière à l’est de ‘Abassan Village situé à l’est de Khan Younis. Al-Daghma, membre de la Résistance palestinienne a été tué le endredi 26 mars au cours d’une confrontation avec les FOI. 2 Palestiniens avaient été tués et 6 autres blessés.

-
  Naplouse : vers 18 h, une voiture de colon qui reçoit des pierres est obligée de faire demi-tour et les FOI entrent dans le village d’Hawara, au sud de Naplouse. Elles arrêtent ‘Alaa’ Khamis ‘Ouda, 22 ans, qui se trouvait près d’une magasin à proximité de la grande route.

-
  Qalqilya : vers 21 h, les FOI se déplacent dans ‘Azzoun, un village à l’est de Qalqilya. Elles fouillent la maison d’‘Ali Rashed Radwan, avec l’intention d’arrêter l’un de ses fils. Comme il est absent, les FOI arrêtent un autre de ses fils, Ahmed, âgé de 15 ans.

Dimanche 4 avril

-
  Hébron : vers 1 h du matin, l’armée d’occupation entre dans Dura, au sud-ouest d’Hébron. Elle fouille la maison de Hussein Sabe’ ‘Amru, sans arrestation.

Incursion vers 1 h 30 du matin dans Ethna, village au sud-ouest d’Hébron. L’armée fouille la maison de Mohammed Mustafa al-Jayawi.

Vers 2 h, l’armée entre dans Beit Ummar, au nord d’Hébron. Fouille de la maison de Faraj Khader Abu ‘Ayash.

-
  Naplouse : incursion dans Hawara, à nouveau. L’armée fouille un certain nombre de maisons et arrête 6 civils palestiniens, dont 2 mineurs :

-
   Ahmed Khamis ‘Ouda, 26 ans,
-
   Hassan As’ad Sha’wid, 16 ans,
-
   Mohammed Najeh ‘Oua, 22 ans,
-
   Anas Sa’id ‘Ouda, 24 ans,
-
   Diaa’ ‘Ali ‘Ouda, 18 ans, et
-
   Nash’at Suleiman ‘Ouda, 16 ans.

-
  Jérusalem : vers 8 h, les FOI font irruption dans une boucherie, quartier Bab al-Sahera, dans la vieille ville de Jérusalem. Quand les propriétaires du magasin demandent les raisons de ce raid, les troupes israéliennes les rouent de coups et démolissent leurs réfrigérateurs. Aussitôt après, des agents de la police des frontières pénètrent dans la boutique et frappent violemment toutes les personnes présentes, sans faire de distinction. 7 civils palestiniens sont blessés, dont un mineur :

-
   ‘Abdul Karim Msawda, 20 ans,
-
   Bahaa’ Msawda, 28 ans,
-
   Nadi Msawda, 23 ans,
-
   Nour al-Din Msawda, 22 ans,
-
   Sameer Msawda, 38 ans,
-
   Muhannad Msawda, 19 ans, et
-
   Mohammed Faraja, 14 ans.

Les troupes d’occupation ferment le magasin après avoir balancé des lacrymogènes à l’intérieur. Elles arrêtent 6 jeunes hommes de la famille Msawda, et certains seront relâchés vers 18 h le même jour, et d’autres le mardi matin, 6 avril. La famille estime à 13 000 NIS (nouveau shekel israélien - 2 650 € environ) l’étendue des dégâts sur son matériel.

-
  Ramallah : vers 20 h, l’armée entre dans le quartier d’Um al-Sharayet d’al-Bireh, près de Ramallah. Elle patrouille dans les rues pendant quelques temps, avant de se retirer. Pas d’arrestations.

Lundi 5 avril

-
  Bethléhem : vers 17 h 30, les FOI entrent dans Beit Fajjar, au sud-est de Bethléhem. Elles fouillent un certain nombre de maisons et de magasins, et arrêtent 3 civils palestiniens, dont 2 mineurs :

-
   ‘Alaa’a Nasri Taqatqa, 17 ans,
-
   Mohammed Majed Ibrahim, 17 ans, et
-
   Khader Mahmoud Thawabta, 24 ans.

Mardi 6 avril

-
  Bethléhem : vers 1 h, incursion dans le camp de réfugiés d’‘Aïda, au nord de Bethléhem où l’armée fouille un certain nombre de maisons et convoque 4 Palestiniens pour interrogatoire : Hamdi Mohammed al-Deirbani, 36 ans, Salah Mohammed Darwish, 21 ans, Khader Saqer al-Ghazzawi, 24 ans, et Mohammed ‘Omar al-Badawna, 19 ans.

Au même moment, l’armée entre dans le camp d’‘Azz, au nord de Bethléhem, fouillant certaines maisons et convoquent un Palestinien pour interrogatoire, ‘Abdul Karim Ahmed al-‘Ajouz.

-
  Nord de la bande de Gaza : 11 h 30, une centaine de civils palestiniens et de militants internationaux de la solidarité sont rassemblés à al-‘Atatra au nord de la bande de Gaza. Objectif : s’opposer à la mise en œuvre de la « zone Tampon » le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza. Les manifestants se déplacent en bus jusqu’à quelque 700 mètres de la frontière. Puis ils poursuivent à pied avec en tête un drapeau palestinien. Vers 12h05 les FOI ouvrent le feu depuis la frontière. On ne compte aucune victime.

Mercredi 7 avril

-
  Naplouse : incursion vers 1 h 30, dans le quartier d’al-Dahia, dans le sud-est de Naplouse. L’armée fouille différentes maisons et arrête Darwish ‘Abdul Ra’ouf al-Bustami, 40 ans.

-
  Jabalya, bande de Gaza : 11 h, les FOI pénètrent à 500 mètres sur le secteur de Abu Safiya à l’est de Jabaliya dans le nord de la bande de Gaza. Les terres préalablement défoncées sont passées à la niveleuse. Vers 12 h 30, elles se déplacent sur la partie est d’al-Tuffah, banlieue est de Gaza ville. Les niveleuses se retirent dans la soirée.
2 - Usage d’une force démesurée contre les manifestations non violentes

Israël continue la construction du mur d’annexion à l’intérieur du territoire de Cisjordanie. Pendant la dernière période, les troupes israéliennes ont utilisé la force contre les manifestations non violentes organisées par les Palestiniens, les militants internationaux et israéliens pour les droits de l’homme, pour protester contre la construction du mur et la poursuite de la colonisation. Au moins 7 Palestiniens, dont 3 mineurs et 3 journalistes, ont été sérieusement touchés, et bien d’autres souffrent de contusions et d’inhalation des gaz.

-
  Bil’in, à l’ouest de Ramallah : le vendredi 2 avril après la prière, les Palestiniens, internationaux et militants israéliens se rassemblent pour la manifestation hebdomadaire contre la construction du mur d’annexion à Bil’in. Les manifestants se déplacent vers le mur et tentent d’arriver jusqu’à leurs terres qui se trouvent derrière le mur. Aussitôt, les troupes israéliennes tirent à balles caoutchouc, lancent des bombes sonores et des lacrymogènes sur les manifestants. Des dizaines d’entre eux souffrent d’avoir respiré les gaz, et d’autres des coups reçus.

-
  Ni’lin, à l’ouest de Ramallah : le vendredi 2 avril, après la prière, les Palestiniens, avec les internationaux et des Israéliens de groupes de défense des droits de l’homme, manifestent de façon non violente, comme chaque semaine, contre la construction du mur dans le village. Ils sont confrontés aux troupes d’occupation positionnées près du mur qui tirent à balles caoutchouc, leur lancent des bombes sonores et des grenades lacrymogènes. Nombre de manifestants souffrent de l’inhalation des gaz, et d’autres, de contusions suite aux coups reçus.

-
  Nabil Saleh, au nord-ouest de Ramallah : ce même vendredi, 2 avril, même manifestation non violente des Palestiniens avec des internationaux et des Israéliens pour protester contre la confiscation de terres dans la zone de Wad al-Raya, entre les villages de Nabi Saleh et Deir Nizam. Alors que les manifestants sont sur le point d’arriver sur les terres qui ont été saisies par les colons israéliens, près de la colonie Halmish, les troupes israéliennes tirent à balles caoutchouc, lancent des bombes sonores et des lacrymogènes sur les manifestants. 3 civils palestiniens, dont un mineur, sont blessés par des balles caoutchouc :

-
   Waleed Yousef al-Jamal, 17 ans, blessé à la main gauche,
-
   Sharaf Fadel al-Tamimi, 18 an, à la poitrine, et
-
   Ahmed Sameh al-Reemawi, 20 ans, au pied droit.

Des dizaines d’autres manifestants souffrent de l’inhalation des gaz et d’ecchymoses.

-
  Al-Ma’sara, au sud de Bethléhem : le vendredi 2 avril, au même moment, les Palestiniens d’al-Ma’sara organisent une manifestation pour commémorer la Journée de la terre, pour protester contre la confiscation de la terre et la construction du mur d’annexion. Les FOI avaient renforcé leur présence aux entrées du village, et elles attaquent les manifestants qui tentent de se rendre auprès du mur. 4 Palestiniens, dont 3 journalistes, souffrent d’ecchymoses :

-
   Mahmoud Mousa ‘Alaa’ al-Din, 24 ans, à la main droite et au ventre,
-
   ‘Abdul Hafiz Diab al-Hashlamoun, 42 ans, qui travaille pour Reuters, à la main droite,*
-
   ‘Aamer ‘Aabdin, 32 ans, journaliste pour Palmedia, touché au ventre, et
-
   Mousa Sa’id al-Sha’er, 45 ans, d’Associated Press, souffre de contusions sur tout le corps et d’une coupure à la tête.

Un certain nombre de manifestants souffrent également d’avoir respiré les lacrymogènes.

-
  ‘Aaboud, village au nord-ouest de Ramallah : le samedi 3 avril, à 9 h, des étudiants organisent une manifestation dans le village pour réagir à la mort de Samar Yousef Radwan, 19 ans, qui a été écrasé le jeudi 1er avril, par un colon israélien. Les FOI entrent dans le village et tirent sur les manifestants à balles caoutchouc et lancent leurs grenades, sonores et lacrymogènes, sur les étudiants. Certains d’entre eux souffrent des lacrymogènes et d’autres des coups par les soldats. L’armée arrête ‘Izz Mohammed Radwan, 16 ans, mais le relâche ensuite.

-
  ‘Iraq Bourin, au sud de Naplouse : samedi également, des Palestiniens manifestent dans le centre du village, pour la Journée de la terre. Ils se dirigent vers les terres palestiniennes situées près de la colonie Brakha, mais l’armée d’occupation les agresse et de nombreux manifestants souffrent de l’inhalation des lacrymogènes.
3 - Maintien du siège sur les Territoires palestiniens occupés

(JPG)
Laiterie, à Gaza, bombardée par l’aviation israélienne(Reuters)


Bande de Gaza

Mouvements des personnes et des biens aux postes frontière

Rafah International

Date  : Détails

31 mars  : 3 Palestiniens sortent ;
228 autres rentrent.

1er avril  : 9 Palestiniens sortent ;
217 autres rentrent

2 avril  : fermé

3 avril  : Keith Ellison, membre du Congrès U.S. entre.

4 avril  : 1 Palestinien sort ;
1 autre rentre.

5 avril  : fermé

6 avril  : 9 Palestiniens sortent ;
3 autres rentrent.

Karm Abu Salem (Kerem Shalom)

Date  : Importations Qté  : Exportations Qté

31 mars  : denrées alimentaires 450 tonnes  : fleurs 244 000

  : matériel agricole 331 tonnes  :   

  : denrées diverses 117 tonnes  :   

  : gaz domestique 208 tonnes  :   

  : fioul industriel 93 000 litres  :   

  : aide humanitaire 452 tonnes  :   

  :   :   

1er avril  : denrées alimentaires 592 tonnes  :   

  : matériel agricole 340 tonnes  :   

  : denrées diverses 269 tonnes  :   

  : gaz domestique 176 tonnes  :   

  : fioul industriel 253 000 litres  :   

  : aide humanitaire 405 tonnes  :   

  :   :   

4 avril  : denrées alimentaires 278 tonnes  : fleurs 234 000

  : matériel agricole   :   

  : denrées diverses 36 tonnes  :   

  : gaz domestique 108,4 tonnes  :   

  : fioul industriel 185 014 litres  :   

  : aide humanitaire 21 tonnes  :   

  :   :   

6 avril  : denrées alimentaires 384 tonnes  : fleurs 185 000

  : matériel agricole 337 tonnes  :   

  : denrées diverses 49 tonnes  :   

  : gaz domestique 195,5 tonnes  :   

  : fioul industriel 185 016 litres  :   

  : aide humanitaire 460 tonnes  :   

Al-Mentar (Karni)

Les FOI ont partiellement ouvert le passage mercredi, 31 mars, et permis l’entrée de 3 042 tonnes de blé, 1 677 tonnes de fourrage et 88 tonnes d’agrégats. Le passage fut également ouvert le mardi 6 avril, permettant l’entrée de 1 794 tonnes de blé et 1 287 tonnes de fourrage.

Beit Hanoun (Erez)

Date  :
 :
Patients  :
 :
Accompagn.  :
 :
Arabes
d’Israël
 :
 :
Diplomates  :
 :
Presse  :
 :
Internat.  :
 :
Gazaouis  :
 :
Commerç.

31 mars  : 5  : 12  : 4  : 6  : 3  : 44  : 0  : 0

1er avril  : 9  : 9  : 1  : 2  : 5  : 51  : 1  : 0

2 avril  : 4  : 2  : 14  : 0  : 2  : 6  : 0  : 0

3 avril  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0

4 avril  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0

5 avril  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0  : 0

6 avril  : 24  : 23  : 31  : 1  : 2  : 9  : 2  : 0


Cisjordanie

Israël impose un siège serré sur la Cisjordanie. Des restrictions supplémentaires ont été exercées sur les mouvements des Palestiniens pendant la semaine.

-
  Jérusalem : la cité connaît toujours le même siège, des milliers de Palestiniens, de Cisjordanie et de la bande de Gaza, sont toujours interdits d’entrer dans la ville. Les restrictions sont plus sévères encore les vendredis, jours de prière, pour empêcher de nombreux Palestiniens de se rendre à la mosquée al-Aqsa pour prier. Ce fut le cas ce vendredi matin, 2 avril. Samedi, 3 avril, Samedi saint pour les chrétiens, les FOI ont fermé les entrées de la vieille ville près du quartier al-Nasara où se trouve l’église de la Résurrection. Elles ont limité l’accès des chrétiens à l’église.

-
  Ramallah : les troupes sur les check-points de Jaba’ et Qalandya, au sud-est de Ramallah, ont imposé des restrictions supplémentaires sur les déplacements et conduit des contrôles prolongés. Des check-points flottants ont été posés pour bloquer les véhicules palestiniens et les fouiller. Samedi matin, 3 avril, les FOI reviennent au check-point d’‘Attara, au nord de Ramallah.

-
  Naplouse : vendredi matin, 2 avril, sur le check-point de Za’tara, au sud de la ville, des limitations supplémentaires sont imposées aux déplacements des Palestiniens.

-
  Hébron : mardi 1er avril, au moins 20 000 colons israéliens entourent la mosquée Ibrahimi. Ils organisent une grande fête à l’intérieur de la mosquée pour célébrer une décision du gouvernement israélien incluant la mosquée Ibrahimi dans la liste de sites du patrimoine juif. Des Palestiniens ne peuvent entrer dans la mosquée et les troupes d’occupation limitent les déplacements des Palestiniens dans la vieille ville. Un certain nombre de ministres et députés israéliens participent à la cérémonie. Selon le Département des Affaires religieuses à Hébron, les FOI ont empêché le Muslim à appeler à la prière dans la mosquée, à 58 reprises en mars 2010. Elles ont également interdit l’accès de la mosquée aux Palestiniens pendant 3 jours. Les soldats arrêtent, contrôlent et humilient les civils palestiniens.

4 - Activités de colonisation et agressions des colons israéliens contre les civils palestiniens et leurs biens

-
  Le 5 avril, l’association israélienne Sephardim et la société Gila Shimon ont adressé des lettres de menaces aux familles al-Dajani et al-Daoudi, les pressant d’évacuer leurs maisons dans le quartier de Sheikh Jarrah, dans le cadre d’un projet de construction sur ce quartier. Les familles y vivent depuis 1956. Les organisations israéliennes se prétendent les propriétaires des terrains sur lesquels les maisons ont été construites. Elles ont déjà expulsé plusieurs familles palestiniennes de leurs foyers dans le secteur.

-
  Les avocats des colons israéliens qui se sont emparé des maisons de la famille Hannoun lui demandent de payer une amende de 13 086 NIS (2 650 euro pour couvrir les frais d’évacuation de leurs maisons. Sinon, ils demandent l’emprisonnement de Majed et Khalil Hannoun. Les colons israéliens ont pris les maisons de la famille le 9 août [2009].

-
  Le mardi 6 avril à midi, des colons israéliens de l’avant-poste colonial installé à Sheikh Jarrah, dans Jérusalem, agressent plusieurs civils palestiniens et des militants internationaux, et lancent des menaces contre les Arabes. Un Britannique est blessé. Quand les Palestiniens tentent d’arrêter les colons, les FOI interviennent, et elles escortent les colons pendant qu’ils se retirent du quartier.

(JPG)
Document public

Pour plus d’informations, veuillez consulter notre site : http://www.pchrgaza.org ou contacter le bureau du PCHR à Gaza ville par courriel : pchr@pchrgaza.org ou par téléphone, au : +972 (0)8 282 4776 - 282 5893.

Rapport hebdomadaire pour la période du 1er au 7 avril 2010 : PCHR
traduction pour ce qui concerne Gaza : Jacques Salles, et la Cisjordanie, JPP.8 avril 2010 / Info-palestine

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tanjaawi 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine