Magazine Cinéma

La deuxième édition des « Héros du cinéma / Trophées du P...

Par Gjouin @GilbertJouin
La deuxième édition des « Héros du cinéma / Trophées du P...
La deuxième édition des « Héros du cinéma / Trophées du Public » s’est déroulée le 5 avril dernier dans le cadre chaleureux et coquet du cabaret La Nouvelle Eve.
Cette fois, l’organisateur, Patrick Jorge, avait reçu le soutien du site Allociné, ce qui apporte à cette manifestation une totale légitimité et une plus grande lisibilité.
Je rappelle que le palmarès de cette cérémonie, qui intervient quelques semaines après les Césars, est entièrement déterminé d’après les votes du Public. Cette spécificité, les comédiens et les réalisateurs y sont particulièrement sensibles puisqu’ils doivent leurs distinctions uniquement à ceux qui ont fait le succès de leur film : les spectateurs. C’est la raison pour laquelle, à l’instar de la toute première édition et en dépit de la date - le lundi de Pâques – ils étaient venus en grand nombre.
Ainsi, dans cette jolie salle de la Nouvelle Eve, autour des tables ce cabaret, pouvait-on voir, visiblement heureux d’être là : Juliette Arnaud, Patrick Bouchitey, Zabou Breitman, Grace de Capitani, Vincent Cassel, Alain Corneau, Vladimir Cosma, Michel Crémadès, Jean-François Dérec, Jean Dujardin, Antoine Duléry, Michel Hazanavicius, Lucien Jean-Baptiste, Jean-Pierre Jeunet, Gérard Jugnot et sa compagne Saïda Jawad, Rémy Julienne, Alexandra Lamy, Michel La Rosa, Pascal Légitimus, Claude Lelouch, Paul Lilienfeld, Philippe Lioret, Valérie Mairesse, Bernard Menez, Radu Mihaileanu, Edouard Molinaro, Claude Pinoteau, Jean-Marie Poiré, Pascale Pouzadoux, Firmine Richard, Pierre Richard, Daniel Rialet, Elisa Servier, Omar Sy, Fred Testot, Tex, Eric Toledano, Nadine Trintignant, Marthe Villalonga… Excusez du peu ! Et pour une cérémonie somme toute encore très confidentielle.
Mais ce qui en fait le charme, c’est son atmosphère et son ton. Le climat n’est ni guindé, ni compassé. Tout se passe à la bonne franquette dans une ambiance bon enfant et encline à la déconnade. Pour tout dire, c’est un joyeux foutoir où personne, quel que soit son statut, ne se prend au sérieux. L’animateur de la soirée, Patrick Jorge, est pour beaucoup dans le caractère simple, convivial et enjoué de cette remise de prix. C’est un passionné, un amoureux du cinéma et des gens, acteurs et réalisateurs. Inutile de lui demander de longs discours avec des phrases ronflantes et mielleuses. Il est tout simplement naturel. Dans la salle, ça s’interpelle, ça rit de bon cœur, ça ne pose pas, ça ne se la pète pas.
Certains lauréats, et non des moindres, reconnaissaient qu’en dépit de leur œuvre, ils n’avaient jamais été récompensés auparavant. Edouard Molinaro, par exemple. Il fallait également voir la joie d’une Juliette Arnaud et, surtout, le réel bonheur d’Omar Sy qui, brandissant fièrement son trophée, clamait qu’il voulait le partager avec son « frère » Fred Testot. Et, évidemment, lorsque l’on retrouve réunis sur une même scène deux énergumènes comme Jean Dujardin et Antoine Duléry, deux as de l’improvisation ne reculant devant aucune bêtise, le délire est assuré.
Vous l’aurez compris, Les Héros du Cinéma sont aux antipodes des Césars. Ils méritent tout autant d’avoir désormais droit de cité car, quelque part, ils sont encore plus légitimes puisque reflets de la reconnaissance du public. Mais, surtout, il ne faut pas que l’ambiance change car cette cérémonie peu cérémonieuse est un grand moment de partage, de rigolade et d’amour. Et ça, ça n’a pas de prix… Hormis ceux du Public…
PALMARES DES 2è TROPHEES DU PUBLIC
HEROS DE CINEMA 2009
Réalisateurs primés
(Avec plus de 3.300.000 de fans sur Allociné)
Décennie 60/70 : Georges Lautner (Les Tontons flingueurs), Edouard Molinaro
(Oscar, Hibernatus)
Décennie 70/80 : Claude Lelouch (L’Aventure, c’est l’aventure, Itinéraire d’un enfant gâté), Alain Corneau (Série noire)
Décennie 80/90 : Jean-Marie Poiré (Le Père Noël est une ordure, Papy fait de la résistance), Claude Pinoteau (La Boum)
Décennie 90/2000 : Michel Hazanavicius (La Classe américaine), Les Inconnus (Les 3 frères), Jean-Paul Lilienfeld (Quatre garçons pleins d’avenir)
Décennie 2000/2009 : Zabou Breitman (Se souvenir des belles choses), Jean-Pierre Jeunet (Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain), Philippe Lioret (Je vais bien, ne t’en fais pas), Radu Mihaileanu (Va, vis, et deviens), Yann Moix (Podium), Eric Toledano et Olivier Nakache (Nos jours heureux)
Acteurs préférés du Public
Révélation Féminine : Juliette Arnaud
Révélation Masculine : Firat Ayverdi et Lucien Jean-Baptiste
Meilleure Actrice dans un second rôle : Alexandra Lamy
Meilleur Acteur dans un second rôle : Omar Sy
Meilleur Acteur Populaire : Pierre Richard
Meilleure Actrice Populaire : Marthe Villalonga
Meilleur Acteur Actuel : Gérard Jugnot
Meilleure Actrice Actuelle : Josiane Balasko
Meilleur Actrice 2009 : Isabelle Adjani
Meilleur Acteur 2009 : Jean Dujardin
Trophées d’Honneur :
Vladimir Cosma (Compositeur)
Rémy Julienne (Cascadeur)
Les « Héros du Cinéma 2009 »
Film Révélation : La Première étoile (de Lucien Jean-Baptiste)
Meilleurs Films Box Office et satisfaction du Public :
Tellement proches (d'Eric Todelano et Olivier Nakache)
OSS 117 (de Michel Hazanavicius)
Incognito (d'Eric Lavaine)
De l'autre côté du lit (de Pascale Pouzadoux)
Meilleur Film (pour la Note de satisfaction) :
La Journée de la jupe (de Jean-Paul Lilienfeld)
Meilleur Film (Box office et satisfaction du Public) :
Le Prophète (de Jacques Audiard)
Welcome (de Philippe Lioret)
Meilleur Film 2009 (Classement général)
Le Concert (de Radu Mihaileanu)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gjouin 18712 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines