Magazine France

La France de Sarkozy, Pauvre France !

Publié le 12 avril 2010 par Olive

Et oui pauvre France, à l'heure où l'on reparle de la réforme des retraites, encore une fois on monte le privé contre le public.

Et quelle déception d'entendre, dans les commentaires des français, faut aligner le public sur le privé pour le calcul sur les 25 dernières années au lieu des 6 derniers mois.

Mais pourquoi pas le contraire, car en France on a une sale manie de toujours vouloir aligner les choses mais toujours vers le bas.

Salariés du privé battaient vous pour être aligné sur le public et avoir de meilleur pension.

Car c'est bien vers cela qu'on va, une diminution des pensions et l'allongement des cotisations et du départ à la retraite, car c'est le désir du Medef, vous savez ces patrons qui vire les salariés dès 50 ans, donc je vois pas comment, ils vont réussir à sauver nos retraites.

Pour moi le problème des retraites, c'est qu'il y a effectivement plus de retraités que d'actifs, donc le souci c'est l'emploi et non les cotisations.

Alors pourquoi ne pas taxer ces entreprises qui mettent à la retraite et ne remplacent pas chaque départ, où ces entreprises qui délocalisent, en taxant leur produit en France lors de la vente.

Car c'est pas à nous, salariés de payer pour les patrons avares de leur pognon, qui modernisent pour supprimer les hommes, où délocalisent pour faire plus de bénefs.

Et c'est pas cette nouvelle réforme, qui va sauver notre retraite, mais le portefeuille du Medef et de l'Etat oui !!!

Et parlons aussi de la réforme des régimes spéciaux, ces régimes qui au final coutent plus cher, Sarkozy à tout faux, bien sur le régime des élus, lui n'est pas réformé, privilège d'Etat.

Et parlez moi de l'espérance de vie, car je vois pas ce que cela change car on est pas tous égaux, certains partent jeunes et d'autres vieux.

Sans parler de la pénibilité de certains métiers qui tue avant.

Seulement en ce moment je me demande, comment vont se battre les français, car quand on voit le peu de mobilisation du NSD, qui était à mon avis un bon début pour montrer notre ras le bol de cette politique sans attendre les politiques.

Le français à mon avis bougera, quand il aura plus rien à manger dans son assiette, mais cela sera trop tard.

Et comme dit l'ami Joel, c'est pas sur les blogs qu'on gagnera, et je suis d'accord avec lui, c'est dans la rue.

Françaises, Français, courage et défendaient vos convictions.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olive 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte