Magazine Cuisine

Villebarou : découvertes et confirmations

Par Eric Bernardin

Il y a un peu plus de trois semaines – mon dieu que le temps passe vite – j'étais au salon des vins de Villebarou, à côté de Blois. Pas vraiment de thème précis en terme de région ou de style de vin, même s'il y avait une proportion de bio/nature supérieure à la moyenne nationale. 

Je me contenterai de vous donner des impressions rapides, et les coups de coeur, parce qu'il me faudrait une demi-journée pour rendre compte de tout ce que j'ai bu...

102

Découverte du domaine Alex Mathur à Montlouis. J'ai plutôt bien aimé toute la gamme, avec une préférence pour les 2008, que ce soit Dyonis (1/2 sec) ou Amadeus (moelleux). Dans les deux cas, le sucre est très bien intégré dans une matière riche grâce à une belle acidité. Un producteur à suivre.

103

On change juste de rive pour arriver à Vouvray, chez Sébastien Brunet. A part son vouvray pétillant, à la bulle vraiment trop grossière, le reste est de bonne qualité. En premier lieu son pétillant naturel, à la bulle fine et douce, au fruité gourmand et son côté rafraîchissant. Le sec Renaissance 08 est fin et équilibré. Son 1/2 sec est long et subtil, sans lourdeur. Et sa Folie 1ère trie est un régal, avec 90 g de sucres qui passent tout seul. A suivre, là aussi.

104

Nous passons à un domaine plus connu. Celui de Tessa Laroche, à la Roche aux Moines. Le 2008 est bien réussi, à la fois bien mûr et vif, tendu, avec une finale nette, presque abrupte. Le 2006 est plus austère, mais plus Savennières aussi, avec un coté pierreux assez marqué. A revoir dans quelques années. Mais les vins les plus intéressants sont ceux issus de vendange botrytisées en 2007. Les Nonnes est miellé, subtil et délicat, à la finale tendre. L'Abbesse est plus ample, plus complexe, avec une belle tension,une matière riche et onctueuse et une finale interminable. L'un des plus beaux vins de la journée

108

Nous continuons avec les vins blancs d'une des "stars" du salon, Antoine Arena (Corse). Le Carco 2009 (déjà embouteillé) est d'une belle vivacité ; le Bianco gentile est bien mûr, avec une matière dense, charnue et une finale savoureuse. Le Grotte di Sole 2004 commence à être à point : un nez très complexe, grillé et confit. Une bouche ample, à à la matière fine et soyeuse, et une très belle finale qui "envoie". Un très beau vin !

110

Je connaissais les bourgognes de Catherine et Claude Maréchal de réputation, mais je n'en avais encore jamais bus. Les blancs ne m'ont pas plus emballé que ça (bon, sans plus), et les premiers rouges non plus. Je commençais à me poser sérieusement des questions sur les mérites de ce producteur lorsque je suis arrivé à l'Auxey-Duresses 2008 : un nez profond, une bouche ample et longue, aux tannins soyeux, une belle harmonie générale. Ahh, on respire ! Et ce ne fut ensuite qu'un long crescendo...

Savigny les Beaune 2008 : nez plus expressif, avec des notes florales et fruitées, de la terre humide. Bouche dense, charnue, aux tannins veloutés. Finale tonique et savoureuse.

Savigny les Beaune 1er cru "les lavières" 2008 : nez superbe sur la fraise, la rose et les épices. Bouche classieuse, ample et aérienne, aux tannins d'une discrétion absolue, ne se révélant qu'en finale avec une mâche gourmande.

Volnay 2008 : nez fin, complexe, avec un fruit éclatant. Bouche d'un beau volume, à la matière dense et mûre. Les tannins sont doux, s'affermissant en finale, avec une noble astringence.

Pommard "la chanière" 2008 : nez profond, alliant le fruit bien mûr et la terre fraîche. La bouche est un peu décevante par rapport aux vins précédents, les tannins manquant de finesse. Laissons lui le temps, car il y a une belle matière.

118

Pas pris de photo du stand, mais nous sommes ensuite allés au Domaine du Deffends (côteaux varois). Le clos du Bécassier est un joli vin, rond et velouté, fleurant bon la garrigue. Marie Liesse 2008 rajoute l'olive noire à la gamme aromatique, avec plus d'ampleur et de densité. Le sommet de la production est le clos de la truffière 2007, au rapport Q/P hallucinant (10,50 €). Un très beau nez sur les fruits bien mûrs, l'olive noire et le cèdre. Une bouche dense et puissante, avec un côté expressif, solaire, n'excluant pas la fraîcheur. Remarquable équilibre et longue garde assurée. Même si j'avais eu de quoi en acheter, je n'aurais pas pu en acheter. Seul le millésime 2006 était à la vente. Et il n'était pas emballant...

113

J'étais allé chez Thierry Navarre (Saint-Chinian) en 2004 mais c'était sa femme qui nous avait reçus. Cet arrêt au stand me permet de rencontrer Monsieur, mais aussi sa production récente : Oeillade (gourmand, goûtu), le Laouzil 2008 (olive et garrigue, le retour ; bouche dense et veloutée; beaucoup de charme) et Olivier 2008 (plus mûr et plus épicé que précédent, bouche et finale un peu chaudes). 

114

Et voilà Jean-Baptiste Sénat (Minervois), rencontré au domaine en 2003 si mes souvenirs sont bons. Son Ornicar 2009 est souple, fruité, finement épicé. La Nine 2008 est un peu plus dense tout en restant fine. Avec les Arpettes 2007, on est dans un registre plus puissant, avec des tannins serrés mais bien mûrs. Et le Bois des merveilles 2008 porte bien son nom : fin et complexe, autant au nez qu'en bouche, une belle fraîcheur ; un vin d'un grand équilibre qui peut servir de modèle aux vins languedociens. Top.

116

Puis dégustation de la gamme du Mas Foulaquier (Pic Saint-Loup). Bon début avec les Tonillières 08 (50% syrah, 50% carignan) au beau nez de fumée, de fruits sauvages et de garrigue, à la bouche tendre, veloutée, fraîche et épicée. L'Orphée du même millésime ((50% syrah, 50% grenache) est plus ample et plus marqué par la syrah (olive noire et laurier). Très bien aussi. Je n'ai pas été vraiment convaincu par les Calades 2006 : le nez était un poil oxydé et les tannins trop marqués. Par contre, la cuvée GRAN'T 2007 est une petite merveille : un nez d'une grande délicatesse (rose, framboise, épices orientales), une bouche à la matière dense et soyeuse, avec de la fraîcheur à revendre. Une finale encore marquée par l'élevage, mais ça passe tout seul tellement c'est bien fait.

120

Passage rapide chez Richaud (sur la gauche, l'ami Julien) : les vins nous ont paru alcooleux, manquant vraiment d'équilibre. Servis trop chauds ?

Nous nous sommes rabattus chez Chermette (domaine du Vissous, Beaujolais) qui ne présentait que ses 2009, déjà embouteillés. Y a pas, c'est un beau millésime. Tout est parfaitement mûr, intensément fruité, avec des matières satinées. Ca glisse tout seul. Ses plus beaux vins : le Fleurie "les granits" et le Moulin à vent, avec des matières superbes, à se damner. Mes copains ont raison de dire que ça manque un peu d'âme et de folie, mais c'est tout de même très très bon !

A souligner sur ce stand : des charcuteries "maison" sublimissimes cuites au feu de bois. Rarement mangé meilleur dans cette catégorie !

124

Ultime dégustation à la Tour vieille (Collioure et Banyuls). Les Collioure sont bons, mais pas renversants. Par contre, le blanc non ouillé Mémoire d'automnes est vraiment très beau, aux antipodes d'un vin jurassien : un nez délicat mêlant les fruits secs à la pomme chaude et au curry. Une bouche ample, douce, à la matière finement onctueuse, et une fin intense et sèche (mais sans brusquerie). En Banyuls rouge, le Reserva, riche, mûr, parfaitement équilibré, est plus que recommandable (13 €). La cuvée Francis Cantié, pour 2 € de plus, offre encore plus de complexité due à l'élevage en bonbonnes de verre : de la figue, des épices, du cacao et de la noix, et une matière suave et très persistante. Et enfin, hors budget (50 € les 50 cl) mais divin, le vin de méditation : un nez très rancio, rappelant les plus beaux portos. Une bouche irréelle de douceur, presque impalpable, d'une grande puissance aromatique, et une finale interminable sur des notes de fumée et de fruits secs grillés. J'imagine avec un cigare "doux" : on doit atteindre le nirvana...

Ben voilà, c'est tout pour aujourd'hui...

blog A boire et à manger   blog A boire et à manger  blog A boire et à manger  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Entre passiflore et glycine

    Entre passiflore glycine

    Une très belle rencontre bloguesque !   Entre :            -  Claude, Béatrice et moi   En cette très belle journée, j'ai donc pu faire la connaissance de Claud... Lire la suite

    Par  Catherine Marchand
    CUISINE, RECETTES
  • Le printemps fait salon (1)

    printemps fait salon

    A peine remis d'une grosse salve févrieresque de salons, de Montpellier à Angers, retour à Montpellier puis Deauville, le dégustateur stakhanoviste survivant... Lire la suite

    Par  Olif
    CUISINE
  • Veloute raffine de carottes au cumin

    Veloute raffine carottes cumin

    Voici une recette mitonnée lors du cours de cuisine que j'ai donné mardi soir. C'est une recette à fondre de plaisir. Pleine de goût et de raffinement ! Lire la suite

    Par  Catherine Marchand
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SALÉES
  • Le Centre

    Départements : le Cher (18) l'Eure-et-Loir (28) l'Indre (36) l'Indre-et-Loire (37) le Loir et Cher (41) le Loiret (45) Slogan : Dans le Centre, c'est vous le... Lire la suite

    Par  Momanaurelie
    CUISINE, RECETTES
  • Cook en Scoot - Episode n°12

    Cette semaine, Cook en Scoot se pose à Blois « Au Rendez-vous des Pêcheurs » tenu par Christophe Cosme qui s'apprête à préparer un «Parmentier de lieu,... Lire la suite

    Par  Toinard
    CUISINE
  • Salon Cuisinez, une journée bien sympa à Paris....

    Et voila je suis revenue de ma journée à Paris, super journée meme, remplie de rebondissements, oui oui c'était pas triste du tout!! vous voulez que je vous... Lire la suite

    Par  Charmela
    CUISINE
  • Tasse sablée chocolat

    Tasse sablée chocolat

    Comme chaque mois, voici le rendez-vous avec la dégusta box...Je la reçoie depuis plus d'un an déjà et à chaque fois, c'est la joie de découvrir tous ces... Lire la suite

    Par  Sophroch
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine