Magazine Culture

Où l’on joue à vendredi nostalgie

Publié le 16 avril 2010 par Pbmv
Bonjour les quiches,
Aujourd’hui, pour changer, je vais te raconter une bonne tranche de vie.
La première fois que je suis montée sur la glace, j’avais 6 ans, c’était à Courchevel (mais l’été), et j’avais tellement peur que j’ai mis une heure à faire le tour de la piste en m’accrochant au bord. C’était pas gagné.
A 8 ans, j’ai fait le porte-drapeau pour une compétition internationale de patinage à Rouen (claaaaasse). Derrière moi il y avait des patineurs lyonnais, et l’un m’a fait un bisou sur la joue avant que je monte sur la glace. J’ai failli m’emmêler les patins.
Ma première blessure, c’était à 9 ans. J’ai pris le patin d’une fille dans le mollet. J’ai vu l’intérieur de ma jambe pendant 5 semaines, parce que non, je ne me suis pas fait recoudre.
Ma première compétition, c’était à 10 ans, et je suis arrivée deuxième parce que j’ai oublié de faire un demi-tour de piste dans ma danse imposée. Oui, j’étais déjà à l’ouest.
En 5eme, j’ai pu rater plein de cours de physique pourris pour aller m’entraîner le soir au Havre, très belle ville dans les camaïeux de gris. Conséquence : j’ai fait un bac L.
Le premier rouge à lèvres rose insoupçonnable que je mettais en compétition avait exactement le même parfum que le Rouge Coco de Chanel qui vient de sortir, et que j’ai déjà quasiment entièrement mangé.
Et depuis, je me relève la nuit pour regarder les compétitions, même la veille d’un examen.
Tout s’explique.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pbmv 340 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte