Magazine Culture

Des ambitieux d'Isabelle Siac

Par Jostein

ambitieuxTitre : Des ambitieux

Auteur : Isabelle Siac

Editeur : JC Lattès

Résumé :

Jean est le patron du Groupe, une multinationale qu’il dirige en maître. L’ennui n’est jamais loin dans cet univers clos qui comble sa vie. Pourtant une série d’événements va ébranler sa routine : une menace d’OPA d’abord ; puis la rencontre avec Angélique, adolescente étrange qui le confronte au monde des sentiments dont il se méfie tant ; enfin l’accident de son fils Bastien. La personnalité du jeune héritier va se révéler à la suite de ce drame, prélude à un jeu de dominos intergénérationnel dont personne ne sortira indemne.

Comment faire pour que les rêves d’immortalité s’incarnent en destin au lieu de se paralyser en désespoir ? Et pour laisser rencontres et hasard jouer peut-être un rôle ? Chaque Ambitieux incarne à sa manière ces interrogations, dans ce roman initiatique à plusieurs voix où se tissent d’étonnantes histoires d’amour.

Mon avis :

"Des ambitieux" est un roman parfaitement nommé qui atteint magistralement son objectif.

Le lecteur découvre dans ce livre une belle galerie de personnages ambitieux, prêts à tout pour assouvir leur passion du pouvoir au détriment de tout sentiment familial.

Il m'a été difficile d'entendre Ann ou Antoine parler de leur fille avec autant de détachement . Pour eux, elle n'est qu'un être dérangeant, un obstacle à leurs ambitions. Je comprends facilement pourquoi elle souffre de boulimie.

L'univers de l'entreprise y est parfaitement décrit puisque j'ai retrouvé tout ce que j'avais exécré. Cette jungle où les dirigeants s'affrontent, se mettent des bâtons dans les roues, jouent d'hypocrisie et de rouerie, rivalisent sur des sujets oiseux comme la réflexion sur les valeurs de l'entreprise.

J'ai eu aussi beaucoup de mal à retrouver tous ces mots anglais ("brainstorming", "networking") que l'auteur cite dans la vie de l'entreprise mais qu'elle draine aussi dans la vie privée ("at the end of the day") mais les personnages ont-ils encore des territoires privés?

Globalement, j'ai eu beaucoup de difficulté à entrer dans cette histoire. D'une part, parce que c'est un milieu qui m'insupporte et je n'ai pas envie d'y passer mes heures de lecture. D'autre part, parce que j'ai trouvé les discussions futiles et répétitives. Maintes fois, l'auteur revient sur les raisons de l'état psychique d'Angélique, sans vraiment y apporter de progression. J'ai souvent eu l'impression de stagner au cours de ma lecture.

En résumé, l'auteur excelle dans sa connaissance des entreprises multinationales et de ses dirigeants mais elle n'a pas réussi à m'emporter dans une aventure littéraire.

Je remercie Livraddict et

jc lattès
de m'avoir fait découvrir ce premier roman d'Isabelle Siac.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jostein 443 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines