Magazine Conso

La voix sur la montagne

Par Céline

StanCoveleski1Maxime Houde
Série Stan Coveleski tome 1
Éditions Alire
274 pages

Résumé:

On a volé un collier de grande valeur à madame Dufresne, une vieille dame acariâtre d'Outremont. Coveleski, qui a reçu le mandat de retrouver le collier, porte d'abord son attention sur les domestiques. Tous semblent au-dessus de tout soupçon, sauf Dan Cloutier, un ex-chauffeur au passé joliment chargé. Puis il scrute la piste familiale, et là l'enquête se complique: les enfants de madame Dufresne ont tous rompu les ponts avec leur mère, sauf Henri-Paul, un homme autoritaire qui n'apprécie guère l'ingérence d'un détective dans les affaires de la famille. Et il y a Jeanne, la belle-fille de madame Dufresne, et surtout Sylvia, sa fille, trop délurée pour ses dix-sept ans... En bon enquêteur, Coveleski a fait jouer ses contacts pour retrouver le bijou. Et un soir, tout dérape: il est sauvagement agressé au lac des Castors en tentant de récupérer le collier, son indic est assassiné et, pire, voilà qu'il a la police sur le dos! Mais, sur la montagne, alors qu'on le tabassait, Coveleski a reconnu une voix...

Mon commentaire:

Nous sommes à Montréal en 1947. Stan Coveleski est un ancien policier reconverti en détective privé. Il a du mal à joindre les deux bouts. Sa femme l'a quitté parce qu'il était marié à son travail et y était sept jours par semaine. Il se promène dans le Montréal de la fin des années 40 en tentant de résoudre les enquêtes pour lesquelles on le sollicite.

Stan Coveleski est un personnage très intéressant et très attachant. Il est avant tout profondément humain. Il côtoie les bas-fonds de la ville comme la bourgeoisie et sait lire dans les comportements humains. Il n'est pas parfait et sait excuser les imperfections des autres, ce qui le rend encore plus agréable. Il comprend beaucoup de choses et a de l'empathie pour autrui. C'est un détective qui me plaît beaucoup. Il n'est pas toujours apprécié par ses anciens collègues de la police car, plus souvent qu'autrement, il n'en fait qu'à sa tête.

Gravite autour de lui sa secrétaire Emma, une gentille fille de la campagne que Stan a prit sous son aile. Entre les deux, même s'il y a souvent des taquineries, il semble y avoir un grand respect.

La voix sur la montagne est le premier roman mettant en scène Stan Coveleski. Quatre autres enquêtes sont parues, que je (re)lirai au fil des semaines. Le roman est bien campé dans son époque et il est intéressant de suivre Stan dans un Montréal d'il y a plus de soixante-ans. J'adore!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Céline 24743 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines